Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 6794 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de l'étude thématique sur le patrimoine de l'Institut de Physique de Strasbourg
    Présentation de l'étude thématique sur le patrimoine de l'Institut de Physique de Strasbourg Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    l'Institut de Physique de Strasbourg (IPS) s'effectue dans le prolongement de cette première enquête. Elle a par l´Institut de Physique de Strasbourg, ainsi qu´au bâtiment qui les abrite, en tenant compte des « collection » constituée par l´ensemble des instruments encore présents à l´Institut de Physique : instruments ´Institut de Physique, conservées et classées à partir de la Seconde Guerre Mondiale, ont également révélé disposition du Catalogue des appareils deInstitut de Physique (vu et vérifié le 27 mars 1952 par le doyen un dossier électronique sur le bâtiment deInstitut de Physique et sur la collection d´instruments concentre à présent sur l'étude de la ville de Strasbourg. La seconde s'appuie sur le projet de sauvegarde du patrimoine des sciences physiques de l'ULP. Les premiers travaux, menés conjointement par Jean de précieuses informations sur le personnel deInstitut (contractuels, chercheurs, techniciens ´anciens membres deInstitut, que nous tenons à remercier pour leur collaboration : Georges Frick
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Titre courant :
    Présentation de l'étude thématique sur le patrimoine de l'Institut de Physique de Strasbourg
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    L'Institut de Physique en 1897, vu depuis l'actuelle rue de l'Université. IVR42_20076700448NUCA Vue de l'institut de Physique depuis l'actuel Institut Botanique. IVR42_20076700595NUCA Vue de la façade sud de l'aile est. IVR42_20076700596NUCA
  • Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut de Physique
    Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut de Physique Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    La construction de l'Institut de Physique débute en 1878 et s'inscrit dans la première phase gouvernement auprès de l'Université, celui-ci élabore les plans de ce nouvel institut, en étroite concertation batteries d'accumulateurs nécessaires à l'alimentation électrique de l'Institut. Une extension de l'édifice d'édification de la nouvelle université, décidée par l'empereur allemand Guillaume Ier en 1872. Les travaux se , par ailleurs architecte du Palais du Rhin et de l'Observatoire astronomique. Nommé architecte du avec le futur directeur de l'établissement, le physicien August Kunst. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, le bâtiment connaît un remaniement important de son aile Est : les appartements du directeur qui l'occupaient initialement sur deux étages sont supprimés, au profit de l'installation d'un amphithéâtre (aujourd'hui amphithéâtre Pierre Weiss), d'une bibliothèque et de diverses salles pour la est construite dans les années 1960, suivant les plans de B.Bonnet, F.Papillars, J.Brum et
    Référence documentaire :
    p. 107 L'extension de l'Institut de Physique de Strasbourg. L'architecture française, n° 275-276 LIVET, Georges. Histoire de l'Université de Strasbourg in Encyclopédie de l'Alsace, Editions CRAWFORD, Elisabeth et OFF-NATHAN Josiane (dir.). La science sous influence. L'université de Strasbourg enjeu des conflits franco-allemands 1872-1945. Université Louis Pasteur et La Nuée Bleue / DNA . Strasbourg. 2005. DURANTON, H. (dir.). Les sciences en Alsace (1538-1988). Oberlin, Strasbourg, 1989. JONAS, Stéphane et alii. Strasbourg, capitale du Reichsland Alsace-Lorraine et sa nouvelle université, 1871-1918. Oberlin, Strasbourg, 1995. Publitotal, Strasbourg, 1996.
    Dénominations :
    institut de recherche
    Murs :
    pierre de taille
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Étages :
    rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Texte libre :
    ´édification deInstitut de Physique Le nouveau campus universitaire allemand constitue une zone instruments d´observation, de mesure, et d´expérimentation les plus modernes d´Europe. L´Institut de Physique livré en 1882. La place deInstitut de Physique au sein du campus universitaire allemand. C´est ´Institut de Physique directement dans le prolongement du palais universitaire. Un institut de minéralogie zoologie est intercalé entre l´Institut de Physique, alors en forme de U, et celui de botanique. La du palais universitaire, le décalage deInstitut de Physique plus à l´est, le situant à présent en changement de plan deInstitut de Physique en lui-même. La place deInstitut est également fonction d fonctions : ainsi, les « jardins de devant » deInstitut de Physique, qui placent le bâtiment largement en ´Institut de Physique Pour la conception et la réalisation deInstitut de Physique, la maîtrise d´oeuvre assistants ont aussi été établis à l´étage le plus élevé. L´Institut de Physique à la fin du 19e siècle La
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Précision dénomination :
    Institut de Physique
    Représentations :
    élements de la nature par la physique : le feu (avec la loupe), l'air (avec le cerf-volant), l'eau (avec la Le fronton de l'aile Ouest présente les activités de recherche de l'époque sous la forme de la façade sud sont constitués de quatre tableaux présentant chacun deux figures d'enfants, maniant différents objets. En référence à Aristote, on peut certainement y voir des allégories de la maîtrise des roue à eau), la terre-matière (avec les bulles de savon, fabrication artificielle de la forme idéale
    Description :
    ´allégories, les activités de recherche à la pointe de la physique de l´époque et la maîtrise des éléments de Le plan d´origine, en forme de H, sépare l´aile est, destinée au public, avec l´amphithéâtre au rez -de-chaussée, et l´appartement du directeur au premier étage, des espaces réservés aux laboratoires de l´aile ouest. Cette séparation est marquée par une partie médiane au centre de laquelle se trouve Renaissance italienne. Les façades, ornées de pavillons en léger ressaut, présentent d´importants chaînages d , balustres et colonnes. Enfin, le niveau sous toit se caractérise par des fenêtres géminées ornées de pilastres cannelés. Le fronton de l´aile ouest est particulièrement remarquable, de même que les décors qui encadrent les deux frontons triangulaires de la façade sud. Ils présentent respectivement, sous forme d passerelle, se caractérise quant à elle par l'emploi de "murs-rideaux", dont le revêtement extérieur est constitué d'acier inoxydable et de glace émaillée noire. Elle est constituée pour l'essentiel de
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Titre courant :
    Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut de Physique
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Université de Strasbourg, Institut de Physique, annexe des accumulateurs : plan de 1919 Plan des fondations en béton de l'Institut de Physique. IVR42_20076700440NUCA Institut de Physique, état actuel et projet de transformations. Coupe longitudinale de l'aile Est Coupe transversale de l'aile ouest de l'Institut de Physique : l'escalier principal Dispositif de protection de l'Institut de Physique, côté Nord. IVR42_20076700437NUCA Délimitation de l'Institut de Physique (grilles et murs), côté Nord. IVR42_20076700436NUCA L'Institut de Physique au début du 20e siècle, vu depuis la rue de l'Université Vue de l'extension de l'Institut de Physique construite dans les années 1960. IVR42_20076700614NUCA Vue de l'Institut depuis l'actuelle rue de l'Université. IVR42_20076700449NUCA maîtrise des éléments de la nature par la physique - le feu (avec la loupe). IVR42_20076700583NUCA
  • Instrument de démonstration de phénomènes physiques : aimant
    Instrument de démonstration de phénomènes physiques : aimant Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    Cet aimant est en fait un élément d'un pendule de translation, utilisé pour la mesure par compensation en paramagnétisme. Ce pendule de translation, partiellement conservé, a été construit par Henri Danan à son arrivé dans le laboratoire de paramagnétisme en 1951, à la demande de son directeur le
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Référence documentaire :
    saturation. Th. Doct. : Sciences Physiques : Strasbourg : 1958. DANAN, Henri. Etude des variations de l'aimantation des ferromagnétiques au voisinage de la
    Dénominations :
    instrument de démonstration de phénomènes physiques
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    Aimant en U monté verticalement sur socle triangulaire à vis réglables et muni d'un dispositif de
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de démonstration de phénomènes physiques : aimant
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Transformateur ? Instrument de démonstration de phénomènes physiques ? : bobine avec noyau de fer
    Transformateur ? Instrument de démonstration de phénomènes physiques ? : bobine avec noyau de fer Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    de fer ?), sans doute utilisé dans le cadre de démonstrations de cours.
    Dénominations :
    instrument de démonstration de phénomènes physiques (?)
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Inscriptions & marques :
    Graduations (imprimées, sur la vitre en plexiglass) : de 0 à 500 de 50 en 50 tous les 5 unités.
    Précision dénomination :
    bobine avec noyau de fer
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    bois, surmontée d'un noyau de fer. Au dessus de l'ensemble bobine-noyau se trouve une règle graduée en bois de 0 à 500.
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Transformateur ? Instrument de démonstration de phénomènes physiques ? : bobine avec noyau de fer
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil ; potentiomètre
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil ; potentiomètre Strasbourg
    Inscriptions & marques :
    graduations gravées sur la règle en bois : de 0 à 51 cm, graduée en mm, seuls les cm étant chiffrés ; graduations imprimées sur des pastilles : de 0 à 50, chiffrées de 5 en 5 ; inscriptions techniques imprimées
    Historique :
    comme matériel d'enseignement dans le catalogue des appareils de l'Institut de Physique visé en 1952 potentiomètres fabriqués dans les ateliers de l'Institut de Physique pour le professeur Forrer. sous l'appellation de potentiomètre (IM67017793). Il fait peut-être partie d'une série de six
    Cadre de l'étude :
    étude d'inventaire patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg
    Précision dénomination :
    pont de Wheatstone à fil
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    en métal, avec un curseur, au-dessus de graduations imprimées sur des pastilles, et une série de 6 boutons marqués alternativement de « + » et de « - » sur le dessus. Enfin, un contacteur et un curseur qui
    Auteur :
    [atelier] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg
    Lieu d'exécution :
    exécuté sur place Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil ; potentiomètre
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de préparation : interrupteur No 1
    Instrument de préparation : interrupteur No 1 Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    Ce type d'interrupteur correspond sans doute à un inverseur, peut-être fabriqué à l'Institut de Physique.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de préparation
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    L'interrupteur consiste en une plaque rectangulaire en métal peinte en noir percée de quatre trous à chaque extrémité pour la fixation à un tableau. Au centre se trouve le manche en ébonite de l'interrupteur, que l'on peut basculer vers les deux contacts en métal et cuivre de gauche ou de droite. Au -dessous de la plaque, les contacts de gauche et de droite sont reliés entre eux par un câble électrique en
    Auteur :
    [] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de préparation : interrupteur No 1
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Présentation des instruments de l'Institut de Physique
    Présentation des instruments de l'Institut de Physique Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    Une collection unique Le mobilier deInstitut de Physique de Strasbourg consiste en un ensemble l'Institut de Physique. Bien qu´endommagé, il est par ailleurs l´illustration de la compétence technique de , dans les ateliers deInstitut de Physique : il s´agit de petits éléments tels que des isolateurs, des la collection ne semble être antérieur à la création deInstitut de Physique et donc au dernier présentés dans une vitrine, constituée dans les années 1980 par M. Robert, directeur deInstitut, alors une partie d´un patrimoine instrumental représentatif d´une époque de la physique, de son enseignement et de la recherche, correspondant au grand développement de la physique expérimentale au 19ème et siècle et faisaient probablement partie de l´équipement deInstitut avant 1914 : l´électroscope d´Exner témoignent des recherches effectués au moment au Pierre Weiss reprend la direction deInstitut au lendemain Physique, en cours de Physique-Chimie-Biologie (PCB) et Mathématiques-Physique-Chimie (MPC). Il est à noter
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Référence documentaire :
    Catalogue de l'Institut de Physique. Faculté des Sciences, Université de Strasbourg. Vu et vérifié Archives deInstitut de Physique 1 IPS 14-15 Personnel deInstitut de physique dépendant du Registre des publications de 1924 à 1949, No 0 à 184, Université de Strasbourg, Institut de [Exposition, Strasbourg, 1998]. Objets de Sciences, 55 objets à découvrir. Catalogue d'exposition de l'AMUSS, Association pour les musées des sciences de Strasbourg. Strasbourg, 1999, 61 p. [Exposition, Strasbourg, 2005]. Physiciens en Alsace, témoins de leur temps. Catalogue d'exposition édité par l'AMUSS (Association de Culture et Muséographie Scientifiques). Strasbourg, 2005, 115 p. Cabinet de physique. Catalogue des appareils de l'Université de Sassari, Sardaigne [ressource d'histoire de l'éducation de l'Institut National de Recherche pédagogique. [ressource électronique]. [7 , rapports des directeurs deinstitut concernant le personnel, rapports d´activité des chercheurs 1945
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Titre courant :
    Présentation des instruments de l'Institut de Physique
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Détail d'une boîte de résistances Jules Carpentier. IVR42_20076700042NUCA
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : résistance pour courant élevé
    Instrument de mesure de forces électromotrices : résistance pour courant élevé Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    Appareil sans doute fabriqué à l'Institut de Physique.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    Le dispositif est fixé sur un socle rectangulaire en bois. Il consiste en un assemblage de plaques en métal conducteur, montées en zigzag aux extrémités desquelles se trouve un dispositif de branchement : deux minces rondelles de laiton fixées par un écrou entre lesquelles il était possible de raccorder un fil électrique, en cuivre (comme l'atteste le morceau de fil de cuivre resté fixé sur l'un des
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : résistance pour courant élevé
    Catégories :
    physique
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 1
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 1 Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    catalogue des appareils de l'Institut de Physique visé en 1952 sous l'appellation de potentiomètre. Il fait partie d'une série de six potentiomètres fabriqués dans les ateliers de l'Institut de Physique pour le
    Référence documentaire :
    Catalogue de l'Institut de Physique. Faculté des Sciences, Université de Strasbourg. Vu et vérifié le 27 mars 1952 par le Doyen de la Faculté des Sciences Pierre Lacroute. 27 mars 1952 - 16 avril 1959.
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Inscriptions & marques :
    en bois : de 0 à 51 cm, graduée en mm, seuls les cm étant chiffrés ; graduations imprimées sur des pastilles : de 0 à 50, chiffrées de 5 en 5 ; inscription technique imprimée sur une pastille : MV.
    Précision dénomination :
    pont de Wheatstone à fil
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    , avec un curseur, au-dessus de graduations imprimées sur des pastilles, et une série de 6 boutons marqués alternativement de « + » et de « - » sur le dessus. Enfin, un contacteur et un curseur qui court
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 1
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quart. IVR42_20076700040NUCA Vue de détail du dessus de l'appareil. IVR42_20076700039NUCA
  • Instrument de restitution : vollumateur (?)
    Instrument de restitution : vollumateur (?) Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    L'appareil figure dans le catalogue des instruments de l'Institut de Physique visé en 1952 sous l'appellation "vollumateur" (?) avec le numéro 020. Il a été construit dans les ateliers de l'Institut et était
    Référence documentaire :
    Catalogue de l'Institut de Physique. Faculté des Sciences, Université de Strasbourg. Vu et vérifié le 27 mars 1952 par le Doyen de la Faculté des Sciences Pierre Lacroute. 27 mars 1952 - 16 avril 1959.
    Dénominations :
    instrument de restitution
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Catégories :
    physique
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    , contenant une vitre en verre opaque inclinée. Elle s'ouvre d'un côté par deux portes en bois et de l'autre cloison, un trou a été percé, sans doute pour y installer la petite manivelle retrouvée à côté de
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de restitution : vollumateur (?)
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue générale de l'avant de l'appareil. IVR42_20076700408NUCA Vue latérale de l'appareil. IVR42_20076700409NUCA Vue de l'arrière de l'appareil. IVR42_20076700410NUCA
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 2
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 2 Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    Cet appareil aurait été fabriqué sur commande du professeur Forrer à l'Institut de Physique. Il constitue la preuve des compétences de l'atelier de l'Institut, en mesure de fabriquer des appareils d'une certaine complexité du point de vue technique.
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Précision dénomination :
    pont de Wheatstone à fil
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    pieds en ébonite. Il possède une règle en bois graduée de 0 à 51 en cm tous les mm avec un fil tendu et une fenêtre coulissante de lecture. Il y a également une seconde règle avec deux fils de cuivre tendus et plaqués sur la règle par une barre mobile. La partie supérieure possède divers boutons de réglage.
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : pont de Wheatstone à fil N° 2
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue générale de l'appareil depuis le dessus. IVR42_20076700412NUCA
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre
    Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Inscriptions & marques :
    . Ribaud ?) - Les B et C on branche (en série avec un rhéostat de réglage) un accu de 2 volts (pour un accu de 4 volts se servir des bornes A et C). On équilibre le potentiomètre avec une pile étalon branchée servir de la tranche (entre les godets 4 et 5) qui correspond alors à F.E.M. de l'étalon /32 + 1 µV. ».
    Historique :
    fabriqué dans les ateliers de l'Institut de Physique, à la demande du professeur Forrer. Ce potentiomètre est qualifié de type "Mendousse" (fabricant ? Inventeur ?). Il a peut-être été
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    couvercle en bois. La plaque est munie de deux séries de deux points de branchements en laiton et de 33 trous ou godets. Le schéma manuscrit d'utilisation se trouve sur une feuille de papier, collée à
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre
    Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    l'Institut de Physique. Il peut s'agit d'un système de régulation d'une lampe à arc, peut-être fabriqué dans l'atelier de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de mesure de forces électromotrices
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    fixées deux clés en laiton et un cadran circulaire (de contrôle ?). Un bouton de réglage en métal est fixée sur un côté. A l'intérieur du boîtier, il y a un rouage de disques en laiton. Sous la plaque . Sur le socle en cuivre de l'appareil est vissé un dispositif qui se compose d'une petite plaque
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure de forces électromotrices : potentiomètre
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de préparation : ensemble de trois interrupteurs
    Instrument de préparation : ensemble de trois interrupteurs Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    de l'Institut de Physique, probablement dans la première moitié du 20e siècle. La facture de ces trois interrupteurs laisse à penser qu'ils ont pu être fabriqués dans l'atelier
    Dénominations :
    instrument de préparation
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Précision dénomination :
    ensemble de trois interrupteurs
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    laquelle est inséré et collé avec de la résine le dispositif de maintien de l'interrupteur. Chaque plaque est munie de deux à quatre trous de fixation pour un tableau. A chaque extrémité, une borne de branchement en laiton, reliée au système d'attache en cuivre de l'interrupteur. Le manche de l'interrupteur
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de préparation : ensemble de trois interrupteurs
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue de profil des trois interrupteurs. IVR42_20076700247NUCA
  • Instrument de préparation : interrupteur à mercure
    Instrument de préparation : interrupteur à mercure Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    l'Institut de Physique.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de préparation
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    L'interrupteur est placé sur un socle rectangulaire en bois, percé de deux trous probablement destinés à le fixer sur un plateau. Une ampoule à mercure, en verre, de forme cylindrique, est suspendue en trou percé dans la partie verticale du support qu'elle traverse. Deux bornes de branchement fixées au socle sont chacune reliées aux deux contacts de l'ampoule par un fil électrique fait de fins fils de
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de préparation : interrupteur à mercure
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Instrument de démonstration en optique : spectroscope
    Instrument de démonstration en optique : spectroscope Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Historique :
    L'appareil, sans doute fabriqué à l'Institut de Physique, était utilisé pour examiner les spectres.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Dénominations :
    instrument de démonstration en optique
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    L'instrument en acier est de forme parallélépipédique allongée. A l'intérieur se trouve un néon en dessus du boîtier. Deux lames de plexiglas superposées et fixées ensemble reçoivent les films qu'on se propose d'étudier. Elles sont percées de trous et tournent sur elles-mêmes au-dessus de la lumière émise
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de démonstration en optique : spectroscope
    Aires d'études :
    Strasbourg
  • Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut Charles Sadron (Centre de recherche sur les macromolécules)
    Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut Charles Sadron (Centre de recherche sur les macromolécules) Strasbourg - 6 rue Boussingault - en ville
    Cadre de l'étude :
    étude d'inventaire patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg
    Historique :
    années 1960 dessine les plans de l’extension de l’institut de physique de l’université de Strasbourg Le Centre d’Etudes de Physique Macromoléculaires (CEPM) à l’Institut de Physique En 1947, le CNRS de l’institut de Physique, dépendant de la faculté des sciences et situé au 3 et 5 rue de Cronenbourg de l’Ecole de chimie, polymère et matériaux (EPC), de l’institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (IPCMS) et de l’Institut Charles Sadron. Les démarches auprès du service juridique crée le centre d’études de Physique Macromoléculaire. Celui-ci est installé dans l’aile est du bâtiment des équipes de chimistes et de biologistes, conduit la commission de Chimie physique ainsi que le , chimique et biologique. Le Centre de recherche sur les Macromolécules (CRM) futur Institut Charles . Jouxtant l’institut de mécanique des fluides, l’emplacement choisi est situé 6 rue Boussingault à Strasbourg, à la lisière d’un « quartier calme et résidentiel », en bordure du canal de la Marne au Rhin. En
    Référence documentaire :
    Centre de recherche scientifique à Strasbourg in l’Architecture française, n° 249/250, mai-juin Centre de recherche sur les macromolécules, CNRS, 1958 Centre de recherche sur les macromolécules in l’Architecture française, n° 179/180, (constructions l'université de masse", dans Universités et grandes écoles à Paris. Les palais de la Science, 1999, p. 187-191. Delanes, Sabine. "L'architecture universitaire en France, des années de croissance aux temps de
    Canton :
    Strasbourg
    Dénominations :
    institut de recherche
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Copyrights :
    (c) Université de Strasbourg
    Précision dénomination :
    Institut Charles Sadron Centre de recherche sur les macromolécules
    Représentations :
    L'escalier de l'entrée principal comporte un décor en céramique non figuratif mais qui évoque peut
    Description :
    une section de physique, une de biologie, et une de chimie. La section de physique Elle nécessite correspondant aux grandes salles de réunion/réfectoire). L’institut comprend également côté nord un bâtiment Bâtiment principal, inauguré en 1954 : En forme de L, le bâtiment comporte 4 étages, chacun d’une superficie de 900 m² environ. Sa façade principale est orientée vers le sud. Il est muni d’une salle de conférence, d’une bibliothèque et d’un vaste atelier, ainsi que d’environ 80 pièces à usages de laboratoires et de bureau (en 1958, une centaine de personnes travaillent dans le centre dont plus de la moitié une trame de 3,86 m. Ce chiffre a été déterminé par une étude menée sur la cellule-type de laboratoire , dont les dimensions sont de 3,75 m par 5,10 m, et sur la cellule de travail, faisant 3,75 m sur 3,60 , construites en « lourd » (maçonnerie de briques pleines sur soubassement en béton) et abritant toutes les installations de laboratoires exigeant le maximum de stabilité (mécanique, thermique, acoustique) et d’inertie
    Localisation :
    Strasbourg - 6 rue Boussingault - en ville
    Titre courant :
    Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut Charles Sadron (Centre de
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée de l'Institut de Physique avec l'implantation du CEPM Vue arrière de l'institut IVR42_20146700071NUCA Vue du hall d'entrée de l'institut avec la fresque de Christiane d'Estienne IVR42_20146700052NUCA Vue du couloir est (extension) de l'institut, au rez-de-chaussée. IVR42_20146700073NUCA Plan du rez-de-chaussée du bâtiment construit en 1954 IVR42_20146700077NUC Vue de la façade est du C.R.M. en fin de construction depuis la rue Boussingault (mars 1954 Aménagement du trotoir et des places de stationnement rue Boussingault, devant le C.R.M Façade nord du C.R.M. Vue du bord du canal de la Marne au Rhin IVR42_20146700076NUC Visite du président de la République René Coty au CRM le vendredi 5 juillet 1957 Visite de M.Le Président de la République René Coty au Centre de Recherches sur les Macromolécules
  • Instrument de mesure des charges électrostatiques : électrodynamomètre
    Instrument de mesure des charges électrostatiques : électrodynamomètre Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Historique :
    l'Institut de Physique visé en 1952 sous le numéro d'inventaire B76. Dans l'ouvrage du professeur Ollivier sur les travaux pratiques de physique générale dispensés à était fabriqué dans l'atelier de l'Institut et qu'il faisait partie du matériel employé pour les mesures l'Institut, paru en 1924, ce type d'électrodynamomètre apparaît à plusieurs reprises : on sait ainsi qu'il de résistance. Il figure encore dans le matériel de cours dans le catalogue des appareils de
    Référence documentaire :
    Catalogue de l'Institut de Physique. Faculté des Sciences, Université de Strasbourg. Vu et vérifié OLLIVIER, H. Travaux pratiques de physique générale exécutés à l'Institut de Physique de la Faculté des sciences de Strasbourg en vue du Certificat d'études supérieures de Physique générale. Hermann le 27 mars 1952 par le Doyen de la Faculté des Sciences Pierre Lacroute. 27 mars 1952 - 16 avril 1959.
    Dénominations :
    instrument de mesure des charges électrostatiques
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Inscriptions & marques :
    Inscription technique gravée sur le socle de l'appareil : U, I ; numéro d'inventaire peint en blanc sur le socle de l'appareil : B 76.
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Description :
    fixées quatre bornes de branchement métalliques. Sur le socle, au centre, est fixé un aimant rectangulaire au dessus duquel se trouve une bobine de fil de cuivre maintenue par un dispositif en laiton et
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure des charges électrostatiques : électrodynamomètre
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue de l'atelier de l'Institut de Physique en 1924  : couvercles d'électrodynamomètres sur la table Travaux pratiques de physique générale en 1924 : vue d'un montage pour les mesures de résistances Vue de l'appareil, couvercle ôté. IVR42_20076700404NUCA
  • Générateur d'ondes électromagnétiques : lampe à arc n° 1
    Générateur d'ondes électromagnétiques : lampe à arc n° 1 Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Inscriptions & marques :
    Gravées sur le bâtonnet de charbon : inscription concernant le fabricant : CO LORRAINE
    Historique :
    de l'Institut de Physique.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    , qui coulissent grâce à un système identique, en sens inverse l'une de l'autre ; chacune est reliée par un épais fil électrique gainé de tissu à l'une des deux bornes de branchement en laiton fixées sur laiton destiné à accueillir un bâtonnet de charbon. Seul un bâtonnet est conservé sur cet instrument.
    Auteur :
    [] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Catégories :
    physique
    Aires d'études :
    Strasbourg
    Illustration :
    Vue générale, de trois-quart. IVR42_20076700313NUCA Vue générale, de profil. IVR42_20076700314NUCA Vue générale, depuis l'arrière de l'appareil. IVR42_20076700315NUCA Vue générale, depuis l'arrière de l'appareil. IVR42_20076700316NUCA Vue de détail de l'emplacement pour le bâtonnet de charbon. IVR42_20076700317NUCA
  • Instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques : détecteur de rayonnement
    Instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques : détecteur de rayonnement Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale patrimoine scientifique de l'Université de Strasbourg: Institut de Physique
    Précision dénomination :
    détecteur de rayonnement
    Dénominations :
    instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques
    Statut :
    propriété d'un établissement public de l'Etat
    Description :
    l'arrière de la plaque on trouve deux contenants en verre, l'un rempli de liquide, l'autre rempli de cristaux, reliés les uns aux autres par des conduits en verre. Sur la face avant de la plaque, on trouve
    Auteur :
    [atelier de fabrication] Institut de Physique de Strasbourg
    Localisation :
    Strasbourg - 3, 5 rue de l' Université - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Alsace, 67, Strasbourg
    Titre courant :
    Instrument de mesure des phénomènes ondulatoires électromagnétiques : détecteur de rayonnement
    Aires d'études :
    Strasbourg