Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Auberge A l'Ange

Dossier IA67008224 réalisé en 1998

Fiche

Appellations auberge A l'Ange
Parties constituantes non étudiées cour, puits
Dénominations auberge
Aire d'étude et canton Wissembourg
Adresse Commune : Wissembourg
Adresse : 2 rue de la République , 4, 6 rue de l' Ange
Cadastre : 1988 25

L'auberge à l'Ange remonte sans doute, comme sa tourelle d'escalier, à 1612, date figurant sur le limon de l'escalier. Elle fut acquise après 1753 (en 1774 d'après Schaaf) par Jean Christophe Scherer, dans la famille duquel elle demeura jusqu'en 1870. J. C. Scherer fit faire des travaux de transformation à l'étage, par le maçon Philippe Kauer, agrandit la maison vers la Lauter, pour obtenir une belle salle au rez-de-chaussée, et fit des transformations à l'arrière. En 1783 le pan de bois d'une partie de la maison fut refait et, en 1787, la salle fut prolongée de 6 pieds (renseignements tirés de La chronique des Scherer) . Selon Schaaf, un soupirail porterait la date 1774 et les initiales I.C.S. L'aile nord C est datée de 1628 sur une porte. Dans le corps de bâtiment E, agrandi vers l'ouest au 19e siècle (?) , se situait une salle de spectacle. Dans l'extrémité est de ce bâtiment (6, rue de l'Ange) , très remanié, subsistent des vestiges anciens dont une porte de cave datée 1628. Le puits dans la cour est daté 1728 et porte le nom Daniel Klor (superstructure en bois, moderne) .

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 19e siècle
Dates 1612
1628
1774
1783

L'auberge A, à pignon ouest sur rue et ailes en retour vers l'est (B et C) est située entre la rive gauche de la Lauter, au sud, et la rue de l'Ange, au nord. Elle comporte un passage d'entrée latéral, avec porte en arc surbaissé. Le rez-de-chaussée est en grès (en moyen appareil au nord) , l'étage est en pan de bois (en encorbellement au nord). A la limite du passage et de l'aile C, se situe la tourelle d'escalier, dans-oeuvre (fenêtre rampante sur la rue de l'Ange) ; la porte d'entrée, remaniée, conserve un entablement avec écu bûché peint (millésime incomplet du 17e siècle). L'escalier en grès, à limon hélicoïdal mouluré (avec marques de tâcheron) , est daté sur le départ de 1612 et orné d'un décor à motif de ferronnerie ; les portes intérieures en grès, sont moulurées. Dans l'élévation est, côté cour, le pan de bois de l'étage, avec coursière à 2 baies fermées, semble d'origine. L'aile B au sud, comporte 1 rez-de-chaussée en grès et 1 étage en encorbellement, en pan de bois, avec coursière fermée. Au rez-de-chaussée subsiste une porte Renaissance sculptée d'une coquille et de ferrures. L'aile C au nord, comporte un rez-de-chaussée en grès, avec plusieurs portes dont une datée 1626, et 1 étage en pan de bois, en fort encorbellement, avec coursière fermée, soutenu par des corbeaux en grès. L'aile D au sud, conserve, vers la Lauter, au rez-de-chaussée des fenêtres moulurées, à l'étage en pan de bois, des liens pleins et des chaises curules ; côté cour elle est longée par un escalier extérieur aboutissant au bâtiment E, en fond de cour, en maçonnerie et pan de bois. L'extrémité de ce bâtiment, rue de l'Ange (No 6) , avec petite cour intérieure, conserve l'arc en plein-cintre d'une ancienne porte charretière chanfreinée, une porte de cave datée 1628 et une porte intérieure en arc brisé.

Murs grès
bois
enduit
moellon
moyen appareil
pan de bois
Étages 1 étage carré
Escaliers escalier en vis avec jour
Typologies tourelle d'escalier, escalier à limon hélicoïdal, coursière, encorbellement, chaise curule, lien plein, lien plein, porte en plein-cintre, arc brisé, porte en arc surbaissé
États conservations restauré
Techniques sculpture
Représentations coquille
Précision représentations

Motifs Renaissance à ferronnerie.

Intérêt de l'œuvre à étudier
Éléments remarquables escalier, porte
(c) Inventaire général - Parent Brigitte - Fritsch Emmanuel
Emmanuel Fritsch

Chercheur au Service de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel, Alsace.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.