Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière dite Cité Haul

Dossier IA68009570 réalisé en 2018

Fiche

La rédaction de ce dossier intervient dans le cadre d'une enquête thématique, menée en 2018 par Jérôme Raimbault et Frank Schwarz, visant à interroger la transformation du paysage des vallées vosgiennes du Haut-Rhin sous l’effet de l’industrialisation. La présentation de l'historique de la cité ouvrière donne ainsi lieu à une organisation spécifique des informations permettant de mettre en exergue divers aspects de la problématique retenue.

La campagne de prises de vues professionnelles est assurée par Christophe Hamm.

Appellations Cité Haul
Parties constituantes non étudiées jardin, logement d'ouvriers, dépendance
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton aire d'étude du département 68 - Rouffach
Adresse Commune : Soultzmatt
Lieu-dit : Haul
Adresse : 01 à 12 Cité Haul
Cadastre : 2019 25 94 à 100, 131, 146, 148, 2096

Implantation originelle

La cité ouvrière Haul est construite au lieu-dit Haul, dans le bas du versant oriental du Pfingstberg qui surplombe la commune de Soultzmatt, à l’ouest. Elle est bâtie sur des terres de culture, dans un environnement vierge de toute construction, à distance du village, et desservie par un chemin d’exploitation agricole désigné sous le nom de Haul-Weg.

Développement du site

Vers 1900, la société Filature et Tissage de Soultzmatt qui exploite un établissement dans la commune (étudié, IA68009572) décide la construction d’une cité ouvrière sous la forme de deux immeubles en bande pour loger la main d’œuvre nécessaire au fonctionnement de son usine. L’entreprise en conserve la propriété jusqu’en 1968, date à laquelle elle transforme l’ensemble en copropriété et engage la vente en lots distincts des différents logements, jardins et bâtiments annexes.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source

La Cité Haul se compose de deux immeubles en bande de plan rectangulaire allongé, disposés parallèlement et de conception strictement identique. Ils comptent chacun six logements accolés à trois travées d’ouvertures sur l’élévation antérieure et deux travées sur l’élévation postérieure. Ils comportent un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un comble à surcroît sous un toit à longs pans et tuiles mécaniques. Édifiés en maçonnerie enduite sur un soubassement en grès, ils sont percés de baies rectangulaires encadrées de grès. Chaque logement dispose d’une parcelle de jardin privatif à l’arrière et d’une dépendance à l’avant, transformée pour la plupart en garage.

Murs grès maçonnerie enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Schwarz Frank
Frank Schwarz

Chercheur spécialisé en patrimoine industriel au Service de l'Inventaire de la Région Grand Est (site de Strasbourg).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Raimbault Jérôme