Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cité ouvrière Fernand Anna

Dossier IA00051007 réalisé en 1985

Fiche

  • Vue d'ensemble sur rue.
    Vue d'ensemble sur rue.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • église
    • école
    • bains douches
    • cour
    • enclos
    • jardin potager
    • salle de spectacle
    • maison
    • école maternelle
    • édifice hospitalier
Appellations dite Cité Ouvrière Fernand Anna
Parties constituantes non étudiées église, école, bains douches, cour, enclos, jardin potager, salle de spectacle, maison, école maternelle, édifice hospitalier
Dénominations cité ouvrière
Aire d'étude et canton Wittenheim
Adresse Commune : Wittenheim
Lieu-dit : Cité Fernand-Anna
Cadastre : 1980 28 30, 31 ; 1977 75

La cité Fernand Anna, implantée à cheval sur 2 communes (Wittenheim et Kingersheim) , fait partie des cités minières du bassin potassique construites selon le type pavillonnaire, entre 1908 et 1930 ; commencée sous le régime allemand, la réalisation est poursuivie après 1918 par les mines domaniales de potasse d'Alsace, entreprise nationalisée française ; construction par l'entrepreneur Columbina (seuls les plans d'une maison d'ingénieur sont signés l'architecte G. Magnier) ; le repérage a permis de dénombrer 13 types de maisons d'ouvriers soit 214 maisons (de 2 à 6 logements) , 4 types de maisons d'employés soit 38 maisons, 5 types de maisons d'ingénieurs soit 6 maisons ; la cité compte au total 585 logements ; le foyer de célibataires élevé en 1920 est détruit, la construction des 6 maisons d'ingénieurs s'échelonne de 1920 à 1938, les écoles datent de 1928 et l'établissement hospitalier dit centre médico-social de 1930, l'église dite chapelle est installée dans un ancien restaurant acheté par les mines en 1937 et transformé en lieu de culte, la salle de spectacle est détruite.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Magnier G., architecte, attribution par source
Auteur : Columbina, entrepreneur, attribution par source

Toutes les constructions présentent un enduit de revêtement ; maisons d'ouvriers et d'employés avec sous-sol, rez-de-chaussée surélevé et soit étage de comble soit étage en surcroît, en béton avec décor de faux pan de bois, élévation ordonnancée, toit à demi-croupe ; maison d'ingénieur avec sous-sol, 1 étage carré et étage de comble sous toit à longs pans brisés avec demi-croupes, élévations ordonnancées à travées, décor de faux pan de bois ; école en moellon à un étage carré, élévation ordonnancée à travées, toit à longs pans et croupe, toit en terrasse, fausse voûte d'arêtes ; école maternelle en rez-de-chaussée, surélevé avec escalier de distribution extérieur sur façade ordonnancée en moellon ; foyer de célibataires à un étage carré et étage de comble, élévation ordonnancée ; salle de spectacle à élévation ordonnancée, décor de faux pan de bois, toit à longs pans ; centre médico social élevé sur les plans d'une maison d'ouvrier à 4 logements ; église dite chapelle saint Christophe avec logement à l'étage, étage de comble, toit à longs pans.

Murs brique
béton
revêtement
moellon
Toit tuile mécanique, tuile plate
Étages sous-sol, en rez-de-chaussée surélevé, étage en surcroît, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements fausse voûte d'arêtes
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit à longs pans brisés
demi-croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur
escalier intérieur
escalier tournant : escalier tournant
escalier en équerre : escalier en équerre
États conservations mauvais état, restauré
Statut de la propriété propriété publique
propriété privée
(c) Inventaire général - Bardout Michèle