Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Commanderie d'hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem

Dossier IA00124589 réalisé en 1993

Fiche

Genre d'hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem
Vocables Saint-Michel, Saint-Jean-Baptiste
Destinations établissement administratif communal, syndicat d'initiative
Parties constituantes non étudiées enclos
Dénominations commanderie
Aire d'étude et canton Sélestat - Sélestat
Adresse Commune : Sélestat
Adresse : place du Vieux-Marché aux Vins
Cadastre : 1986 3 9

Commanderie fondée en 1265 à Sélestat ; la chapelle est bénie en 1268 par Albert le Grand et dédiée à saint Michel ; en 1399 la commanderie passe sous la protection de la commanderie de Strasbourg et devient un prieuré ; en 1407 construction d'une nouvelle église dédiée à saint Jean-Baptiste, l'ancienne chapelle Saint-Michel servant de choeur ; agrandissement du domaine dans les années suivantes ; une école avec internat est organisée par les prêtres résidant à la commanderie ; jusqu'en 1560 les prêtres logeaient dans une maison construite vers 1410, appelée Ritterhof (3 place du Vieux marché aux vins) ; en 1565 le commandeur de Strasbourg Jean Holl fit élever un nouveau bâtiment par l'architecte Michel Sindelin qui mourut pendant les travaux ; le bâtiment fut achevé en 1566 mais porte la date 1565 ; une porte dans un mur de clôture porte la date 1559 mais elle provient peut-être d'une campagne partielle ; en 1632 la commanderie est bombardée par les Suédois et gravement endommagée : la toiture du choeur est effondrée, le campanile détruit et à la fin de la guerre le magistrat de Sélestat fit détruire le choeur et les prêtres durent céder une partie de leur domaine pour permettre la construction de la nouvelle enceinte et le percement de la rue prolongeant la place du Vieux Marché aux Vins ; à l'intérieur de l'église, un jubé fut élevé pour séparer la nef d'un nouveau choeur factice ; nouveau maître autel en 1747 ; fermeture de l'église en 1792 et vente du domaine à des personnes privées ; en 1806 la ville achète l'ancienne commanderie pour y installer un collège secondaire : l'église est recoupée par un plancher pour l'aménagement des salles de classe ; le collège reste à la commanderie jusqu'en 1910 ; au 19e siècle deux tourelles d'angle et une coursière sont ajoutées sur l'élévation postérieure du bâtiment de 1565 et la toiture subit des remaniements ; l'église est détruite dans la 1ère moitié du 20e siècle ; en 1970 début des restaurations du bâtiment de 1565, qui abrite à partir de 1984 les services techniques de la ville et l'office de tourisme ; marques de tâcheron.

Période(s) Principale : 3e quart 13e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 15e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 16e siècle
Dates 1559, porte la date
1565
Auteur(s) Auteur : Sindelin Michel, architecte, attribution par travaux historiques
Murs grès
brique
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile plate, ardoise
Étages 2 étages carrés
Couvrements voûte d'arêtes
voûte de type complexe
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe
Escaliers
escalier en vis avec jour
en maçonnerie
Typologies tourelle d'escalier, oriel
États conservations restauré
Techniques sculpture
peinture
Représentations blason pilastre ordre ionique ordre corinthien tête de feuille ornement végétal
Précision représentations

armes du commandeur Jean Holl ; armes des hospitaliers de saint Jean de Jérusalem ; sujet : décor renaissance, support : portes à encadrements sculptés ; sujet : motifs géométriques, support : plafond peint sur une partie du plafond du 1er étage, actuellement couvert d'un faux plafond

Statut de la propriété propriété publique
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables porte
Protections inscrit MH, 1931/04/29
(c) Inventaire général - Scheurer Marie-Philippe