Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fortification d'agglomération

Dossier IA67005919 réalisé en 1994

Fiche

  • Impression
Dénominations fortification d'agglomération
Aire d'étude et canton Sarre-Union
Adresse Commune : Sarre-Union
Cadastre : 1985 19 20

Fortification d'agglomération érigée en 1328 ; en 1671 elle est rasée lors de l'occupation par les Français et reconstruite en 1676 ; en 1749 la tour qui se trouvait devant la porte basse est détruite ; une porte est percée dans la muraille en 1807 près de la rue Sainte Montée ; en 1835 le conseil municipal ordonne la destruction des fortifications ; la porte basse est reconstituée en 1894 pour le centenaire de la réunion de Bouquenom et Neusarrewerden ; actuellement il ne reste plus que 3 tours visibles à partir de la petite montée.

Période(s) Principale : 2e quart 14e siècle
Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1328
1676
1894

Fortification quasi circulaire, haute de 6 m et épaisse de 1m 50, flanquée de 13 tours et de 2 portes ; la porte basse ou porte de Sarralbe se trouvait à l'entrée de la grand'rue et était surmontée d'un campanile ; la porte haute ou porte de Bitche ou de Sarrebourg se situait au début de la rue de Bitche.

Murs calcaire
Typologies campanile
États conservations vestiges
Intérêt de l'œuvre à signaler
(c) Inventaire général - Hauss Alain - Bardout Michèle