Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Instrument d'enregistrement (kymographe de Ludwig par Fulcher)

Dossier IM67017640 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Dénominations instrument d'enregistrement
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 11 rue de l' Université

L´atelier de fabrication d´instruments destinés à la recherche en Physiologie du mécanicien Robert Fulcher sera racheté en 1881 par Albert Dew-Smith et Horace Darwin pour devenir la Cambridge Scientific Instrument Company. En 1846, Carl Ludwig (1816-1895), physiologiste allemand, invente le kymographe, premier système enregistreur des paramètres physiologiques comme par exemple les contractions musculaires ou la pression artérielle. Le régulateur de Foucault permet de produire un mouvement régulier. Il dérive de celui inventé par James Watt pour stabiliser la vitesse des machines à vapeur. Ici l´air sur les ailettes freine plus ou moins l´entraînement en fonction de la vitesse de rotation. Plus la vitesse augmente plus les ailettes s´écartent sous l´effet de la force centrifuge. L´un des petits côtés s´ouvre à l´aide de 2 vis moletées, afin de changer manuellement les rapports de vitesse sur des engrenages coulissants. Le couvercle devant être ouvert souvent, il a été gravé manuellement Aussen Oben (extérieur en haut).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1879
Lieu de provenance Édifice ou site : Alsace, Bas-Rhin, Strasbourg, Faculté de médecine, Institut de physiologie
Lieu d'exécution Édifice ou site : Angleterre, Cambridge
Auteur(s) Auteur : Robert Fulcher, fabricant

Un socle en fonte peint en noir est muni d´un support en fonte en forme de U peint en rouge. Sur celui-ci est fixée par une grosse vis moletée l´embase d´une potence en fonte peinte en rouge, maintenant l´axe vertical du cylindre. À une extrémité du socle est fixé un boîtier d´horlogerie en laiton verni, dont l´un des petits côtés s´ouvre à l´aide de 2 vis moletées, donnant accès à un robuste mécanisme à engrenages. Sur la face externe, une clef de remontage est engagée sur l´axe à fente du ressort moteur logé dans un barillet. Cet axe porte de l´autre côté du boîtier une roue à rochet. Le mécanisme contient 2 jeux d´engrenages coulissants permettant d´obtenir 3 rapports de vitesse différents. Vers le haut du mécanisme une roue de champ entraîne le pignon de l´axe vertical d´un régulateur de vitesse de Foucault. Celui-ci est maintenu sur le dessus du boîtier par un pont à 2 colonnettes tournées. Il est formé de 2 ailettes triangulaires s´écartant par force centrifuge, reliées par un système de biellettes et par 2 ressorts à boudin de rappel. Un bras d´arrêt manuel recourbé peut agir sur un disque du régulateur. Sur la face de sortie du boîtier, un arbre d´entraînement horizontal traverse le support en U et aboutit à un variateur de vitesse. Ce dernier est constitué d´un plateau vertical à friction entraînant un galet solidaire de l´axe vertical recevant le tambour. Le galet peut coulisser sur son axe à l´aide d´une manette moletée, déplaçant un curseur le long d´une échelle graduée indiquant le rapport de vitesse. Au sommet de la potence, l´axe du cylindre est maintenu par une manette à lame de ressort appuyant sur un palier, et à la base par l´axe vertical du variateur de vitesse, muni d´un accouplement à ressort. Le cylindre peut-être déplacé verticalement sur son axe. Le long de la potence, une vis sans fin actionnée par une manivelle déplace un bras muni d´un galet, lequel s´engage sous une douille à rebord du cylindre, déterminant ainsi sa position verticale. Pour utiliser le cylindre en position horizontale, l´embase de la potence peut-être démontée, puis vissée sur une patte latérale du support en U.

Matériaux fonte de fer
laiton
acier
Précision dimensions

h = 54,5 ; la = 38,5 ; pr = 16,5

Inscriptions & marques graduations, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le fabricant, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, gravé, sur l'oeuvre
date, gravé, sur l'oeuvre
numéro de série, gravé, sur l'oeuvre
inscription technique, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Graduations, gravées sur une échelle, de 0 à 6 cm, subdivisée en 1/2 cm par des points ; inscription concernant le fabricant, le lieu d´exécution, la date et le numéro de série, gravée sur une plaquette sur le socle : ROBERT FULCHER CAMBRIDGE 1879 N°3 ; inscription technique, gravée manuellement sur un côté du boîtier : Aussen oben.

Précision état de conservation

Il manque le cylindre.

Acquis par l´AMUSS en 1987.

Statut de la propriété propriété d'une association

Références documentaires

Bibliographie
  • CADET, Rémi. L´invention de la physiologie : 100 expériences historiques. Paris : Belin, 2008. ISBN 0224-5159.

    p. 100
  • CYON, Elie de. Methodik der Physiologischen Experimente und Vivisectionen. Giessen, St. Petersburg : Carl Ricker, 1876.

    pp. 127, 130-131
  • CYON, Elie de. Atlas zur Methodik der Physiologischen Experimente und Vivisectionen. Giessen : Carl Ricker, 1876.

    pl. XVIII, fig. 1 et 2
  • TOBIN, William, LEQUEUX, James. Léon Foucault : le miroir et le pendule. Les Ulis : EDP Sciences Editions, 2002. ISBN 2868836151.

    pp. 266-270
  • LANGENDORFF, Oskar. Physiologische Graphik : Ein Leitfaden der in der Physiologie gebräuchlichen Registrirmethoden. Leipzig, Wien : 1891.

    pp. 18-22
c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - AMUSS - Durupt Annabelle - Rieb Jean-Pierre