Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Instrument de mesure de forces électromotrices : balance dite de Cotton

Dossier IM67017801 réalisé en 2007

Fiche

Voir

Dénominations instrument de mesure de forces électromotrices
Appellations dite de Cotton
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 3, 5 rue de l' Université

La balance de Cotton est un dispositif permettant la mesure absolue des inductions magnétiques dans l'entrefer d'un électroaimant par pesée. La force de l'action du champ magnétique sur des courants passant autour du secteur circulaire est mesurée en la compensant par le poids des masses posées sur le plateau. Ce modèle, probablement fabriqué vers 1920, est représenté dans l'ouvrage du professeur Ollivier, édité en 1924 et portant sur les travaux pratiques de physique générale effectués à Strasbourg. L'ouvrage expose les différentes étapes de la mesure du champ magnétique au moyen de la balance de Cotton utilisée pour le cours. En 1952, elle est encore employée par Jules Wucher et figure dans le catalogue des appareils de l'Institut de Physique sous le N° C34.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Suisse, Zürich
Auteur(s) Auteur : Weber Wilh., fabricant
Auteur : Cotton Aimé, inventeur

La balance est posée sur un socle en bois verni, muni de trois pieds en laiton réglables en hauteur ; un contrepoids y est fixé à l'avant, en dessous. Sur le socle en bois : deux petites bornes de branchement ; un niveau à bulle ; l'axe de la balance. Celui-ci comporte une base métallique peinte en noir surmontée d'un tube en laiton muni d'une visse de réglage devant lequel oscille une aiguille le long d'une échelle graduée, sans doute en ivoirine. L'un des bras de la balance est constitué par un circuit électrique comportant deux conducteurs en métal et en verre qui sont des axes circulaires centrés sur l'axe de la balance ; à l'autre bras est suspendu un petit plateau métallique. Le circuit est habituellement alimenté par un générateur en série et un rhéostat.

Catégories électromagnétisme
Structures instrument spécialisé
Matériaux bois
laiton
fer
ivoire
verre
textile
Précision dimensions

Inscriptions & marques numéro d'inventaire, peint, sur l'oeuvre
numéro de série, gravé, sur l'oeuvre
graduations, gravé, sur partie rapportée
inscription concernant le fabricant, gravé, sur l'oeuvre
inscription concernant le lieu d'exécution, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Numéro d'inventaire peint en rouge sur le bois et rayé de peinture blanche : 5093 ; numéro d'inventaire peint en blanc sur la tranche du socle : C34 ; graduations gravées en noir sur la réglette : graduée à l'unité, les nombres 20, 10, 0, 10 et 20 étant seuls inscrits ; gravés en noir sur le support en laiton (U) du balancier : numéro de série : N°2785 ; inscription concernant le fabricant : WILH. G G. WEBER ; inscription concernant le lieu d'exécution : ZÜRICH.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat

Références documentaires

Documents d'archives
  • Catalogue de l'Institut de Physique. Faculté des Sciences, Université de Strasbourg. Vu et vérifié le 27 mars 1952 par le Doyen de la Faculté des Sciences Pierre Lacroute. 27 mars 1952 - 16 avril 1959.

Documents figurés
  • OLLIVIER, H. Travaux pratiques de physique générale exécutés à l'Institut de Physique de la Faculté des sciences de Strasbourg en vue du Certificat d'études supérieures de Physique générale. Hermann, Paris, 1924.

    p. 99-100
Bibliographie
  • [Exposition, Strasbourg, 2005]. Physiciens en Alsace, témoins de leur temps. Catalogue d'exposition édité par l'AMUSS (Association de Culture et Muséographie Scientifiques). Strasbourg, 2005, 115 p.

    p. 88
(c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - Issenmann Delphine