Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Institut de recherche, édifice d'enseignement supérieur : Institut Charles Sadron (Centre de recherche sur les macromolécules)

instrument de mesure de forces électromotrices : galvanomètre Hartmann & Braun

Dossier IM67020095 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations instrument de mesure de forces électromotrices
Aire d'étude et canton Strasbourg - Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse :
Cadastre :
Lieu de déplacement Commune : Strasbourg Adresse :

Hartmann & Braun

La société a pour origine l'atelier fondé à Würtzburg en 1879 par un jeune mécanicien allemand, Eugen Hartmann. Il s’associe bientôt au Dr. Friedrich Kohlrausch, professeur de physique à l’université et tous deux se lancent dans la fabrication d’appareils optiques et d’instruments en astronomie et en géodésie, avant de s’attaquer à la TSF, au téléphone et la production d’instruments de mesure en électromagnétisme (galvanomètres, magnétomètres…).

Le physicien et futur prix Nobel de physique Ferdinand Braun fait connaître à son frère Wunibald, homme d’affaire qui cherche à investir, l’entreprise d’Hartmann en lui parlant des possibilités de développement de l’électrotechnique. Et c’est ainsi qu’en 1882 à Francfort naît la société Hartmann & Braun, encore aujourd’hui en activité.

Cet appareil a sans doute été commandé durant la période d'Occupation allemande puis récupéré après la Seconde Guerre Mondiale.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Hesse, Frankfurt am Main
Auteur(s) Auteur : Hartmann& Braun,
Hartmann& Braun

Hartmann & Braun

La société a pour origine l'atelier fondé à Würtzburg en 1879 par un jeune mécanicien allemand, Eugen Hartmann. Il s’associe bientôt au Dr. Friedrich Kohlrausch, professeur de physique à l’université et tous deux se lancent dans la fabrication d’appareils optiques et d’instruments en astronomie et en géodésie, avant de s’attaquer à la TSF, au téléphone et la production d’instruments de mesure en électromagnétisme (galvanomètres, magnétomètres…).

Le physicien et futur prix Nobel de physique Ferdinand Braun fait connaître à son frère Wunibald, homme d’affaire qui cherche à investir, l’entreprise d’Hartmann en lui parlant des possibilités de développement de l’électrotechnique. Et c’est ainsi qu’en 1882 à Francfort naît la société Hartmann & Braun, encore aujourd’hui en activité.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

Ce galvanomètre à miroir comporte une base circulaire à trois pieds dont deux à vis réglables avec un niveau à bulle circulaire. Sur ce socle, quatre bornes de branchements en bakélite sont visibles. Il est surmonté d’un boîtier contenant une fenêtre circulaire fermée par un miroir, au-dessus duquel se trouve la colonne de suspension du fil.

L’objet comporte une molette avec deux positions « frei » et « arr ». Un schéma d’utilisation est gravé sur une plaque blanche en métal vissée à l’arrière du socle.

Catégories électromagnétisme
Matériaux métal
verre

Mesures d : 20.0 cm
h : 27.0 cm
Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant, gravé, sur étiquette
inscription concernant le lieu d'exécution, gravé, sur étiquette
logotype
numéro d'inventaire, peint, sur l'oeuvre
numéro de série, gravé
inscription technique, gravé, sur étiquette
Précision inscriptions

Inscription concernant le lieu d’exécution et le fabricant (gravée, sur plaque rectangulaire métallique noire vissée sur le dessus du socle), avec monogramme du fabricant : Frankfurt Main, Hartmann & Braun (HB) ;

numéro d’inventaire peint en blanc sur le boîtier, à la main : C14 ;

numéro de série et type (gravé, sur plaque en métal clair vissée au socle) : 10 250, type HLsp 3 ;

inscriptions techniques (gravées, sur la même plaque vissée au socle) : r1=1000 ohms ; R2 = 4.5 ohms

Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat
(c) Inventaire général ; (c) Université de Strasbourg - Issenmann Delphine - Weill Gilbert
Gilbert Weill

Ancien chercheur au centre de recherche sur les macromolécules, qu'il a dirigé. Actuellement professeur émérite, il a accompagné l'inventaire dans les phases d'identification, collecte et documentation des objets.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Fellinger Anne
Anne Fellinger

Anne Fellinger, physicienne de formation et doctorante en histoire des sciences, a effectué des recherches documentaires sur une quarantaine d'objets dans le cadre d'un monitorat en 2009.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.