Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Instrument de mesure des densités (colorimètre de Duboscq)

Dossier IM67017375 réalisé en 2006

Fiche

Voir

Dénominations instrument de mesure des densités
Aire d'étude et canton Strasbourg
Adresse Commune : Strasbourg
Adresse : 11 rue de l' Université

Appareil destiné à mesurer l´intensité de coloration de liquides vus par transparence ou à comparer l´intensité de matières colorantes vues par réflexion sous diverses incidences. La plaque de verre laiteux qui réfléchit la lumière est réglée de tel sorte que les deux moitiés du champ circulaire observées à travers la lunette apparaissent de même intensité. Un liquide de concentration connue est versé dans l´un des godets, un liquide à étudier de même nature que le précédent dans l´autre. On soulève le plongeur de la solution connue. La moitié correspondante du champ visuel s´assombrit. On soulève alors le second plongeur pour amener à la même intensité lumineuse les deux moitiés du champ visuel. En lisant sur les échelles les hauteurs des 2 couches liquides on déduit la proportion de matière colorante contenue dans le liquide à étudier, sachant qu´à ce moment les épaisseurs des 2 liquides sont en raison inverse de leurs concentrations en colorant, on peut calculer la concentration inconnue. Plusieurs constructeurs allemands, tel que A. Krüss à Hambourg, ont produit et modifié le colorimètre de Duboscq au début du 20e siècle. L´inventaire du professeur Charles Marx précise le nom du fabricant " A. Krüss Hamburg ".

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Alsace, Bas-Rhin, Strasbourg, Faculté de médecine, Institut de physiologie
Lieu d'exécution Édifice ou site : Allemagne, Saxe, Hambourg
Auteur(s) Auteur : A. Krüss, fabricant

Socle en fonte muni d'une plaque en verre laiteux inclinable et d'une platine verticale de fixation de l´instrument en métal peint en noir. Sur la platine, 2 godets à sommets évasé fermé au fond par 2 glaces planes, contiennent chacun un plongeur composé d´un cylindre en verre et d´un fond en verre collé. Les 2 plongeurs peuvent être déplacés verticalement dans les cuves grâce à 2 vis agissant sur une crémaillère. Ce déplacement est mesuré à l´aide de 2 échelles en métal nickelé (?) graduées en millimètre situés au dos de l´appareil. Une tôle verticale maintenue entre 2 barres en laiton protège les cuves de la lumière. Au sommet, une plaque ajourée munie de 2 vis de fixation est destinée à recevoir le système optique (prismes et lunette) qui manque.

Catégories chimie
Matériaux fonte de fer
laiton
verre
métal
Précision dimensions

h = 48 ; la = 19 ; pr = 17. Godets : d = 3.6 en bas, d = 5.3 en haut, h = 14.9 ; cylindre en verre : d = 2.4, h = 14.8.

Inscriptions & marques numéro d'inventaire, manuscrit, sur l'oeuvre
graduations, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Ancien numéro d´inventaire, manuscrit en rouge sur le socle : 660. ; numéro de l´inventaire Charles Marx, manuscrit en noir sur la base des godets : PM 67 ; graduations, gravées sur deux échelles : de 0 à 100 mm, chiffrées de 10 en 10.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque le système optique.

Acquis par l´AMUSS en 1987.

Statut de la propriété propriété d'une association

Références documentaires

Bibliographie
  • WARNER Deborah Jean, The Duboscq Colorimeter. Bulletin of the Scientific Instrument Society. N°88 (2006). [online]. [06.06.2008]. Available : < URL : www.sis.uk/bulletin/88/warner.pdf>.

    p.
c) Région Alsace, Service de l'inventaire du patrimoine - Université de Strasbourg, Jardin des Sciences - AMUSS - Durupt Annabelle - Rieb Jean-Pierre