Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

La rédaction de ce dossier intervient dans le cadre d'une enquête thématique, menée en 2017 par Jérôme Raimbault et Frank Schwarz, visant à interroger la transformation du paysage des vallées vosgiennes du Haut-Rhin sous l’effet de l’industrialisation.

La campagne de prises de vues professionnelles est assurée par Christophe Hamm.

Dénominations machine à vapeur à piston
Appellations de type Corliss
Aire d'étude et canton aire d'étude du département 68 - Soultz-Haut-Rhin
Adresse Commune : Jungholtz
Lieu-dit : Bachmatten
Adresse : 36, 38 rue de Rimbach
Cadastre : 2019 2 75
Emplacement dans l'édifice salle des machines attenante à la chaufferie

On ignore la date exacte de l'installation de cette machine à vapeur. L'usine de petite métallurgie Latscha, fondée en 1855, est équipée d'une machine à vapeur vers 1866. Cependant, les Ets Stehelin-Scheurer & Cie, qui se rendent acquéreurs de l’établissement en 1907 pour y installer un tissage, procèdent en 1913 à l'introduction de la force électrique pour remplacer la force vapeur. Les rapports dressés suite aux dommages de guerre ne font d'ailleurs pas mention d'une machine à vapeur sur le site.

Cette machine à vapeur a peut-être été installée lors de la reconstruction de l'usine vers 1920 et semble avoir été en fonction jusqu'en 1952-1953. Elle a été produite par les Ets Martinot et Galland de Bitschwiller-lès-Thann (Haut-Rhin). Le volant de manœuvre provient de l'usine Wernitz localisée dans la même commune. On ignore si cette pièce est d'origine ou si son installation est postérieure.

La machine est toujours en position au moment de l'enquête d'inventaire en 2017.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , (?)
Auteur(s) Auteur : Ateliers Martinot et Galland
Auteur : Ets Wernitz, constructeur, signature

Cette machine à vapeur qui développait une puissance de 120 ch est une machine horizontale à deux cylindres (système tandem-compound) de type Corliss simplifié à double tiroir, avec échappement par le haut et régulateur à boules. Le piston a un diamètre de 80 mm et une course de 100 mm. La longueur du cylindre basse pression est d'environ 85 cm et son diamètre d'environ 40 cm. La longueur du cylindre haute pression est d'environ 127 cm et son diamètre d'environ 70 cm.

Le volant à quatre gorges qui actionnait par courroie le régulateur présente un diamètre de 280 cm. La machine à vapeur est quasiment complète : les boîtes lanternes à graisse sont pour la plupart en place ainsi que le système de tringlerie. En revanche, l'alternateur et la courroie de transmission du volant qui complétaient le dispositif ont disparu.

La machine porte deux plaques identifiant son constructeur : une petite, de forme ovale, sur la machine et une seconde, rectangulaire et en fonte, sur le bâti en fonte.

Catégories industrie métallurgique et de transformation des métaux
Structures charbon
Matériaux fonte de fer
fer
Inscriptions & marques inscription concernant le fabricant
Précision inscriptions

Inscriptions concernant le fabricant sur deux plaques, l'une petite et de forme ovale sur la machine : ATELIERS/ MARTINOT & GALLAND/ SOCIETE PAR ACTIONS/ Bitschwiller (Alsace) ; la seconde rectangulaire sur le bâti en fonte : ATELIERS DE CONSTRUCTION/ MARTINOT & GALLAND/ SOCIETE PAR ACTIONS/ BITSCHWILLER ALSACE.

États conservations hors état de marche
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • RISACHER, Bertrand. Les mutations successives d'un espace enclavé et déshérité : industrialisation et désindustrialisation dans la vallée du Rimbach du XVIIIe siècle à nos jours. Thèse de doctorat soutenue à l'Université de Haute Alsace, Mulhouse, 2010.

    p. 367-368.
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Schwarz Frank
Frank Schwarz

Chercheur spécialisé en patrimoine industriel au Service de l'Inventaire de la Région Grand Est (site de Strasbourg).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Raimbault Jérôme