Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Mairie-école, actuellement maison du jeune citoyen

Dossier IA67018005 réalisé en 2007

Fiche

Appellations maison commune, école communale, maison du jeune citoyen
Destinations Maison du jeune citoyen
Dénominations mairie, école
Aire d'étude et canton Schiltigheim - Schiltigheim
Adresse Commune : Schiltigheim
Lieu-dit : ancien village
Adresse : 7 rue des Pompiers
Cadastre : 1990:14:00

La mairie-école a été construite en 1829 par l'architecte d'arrondissement François Reiner (1763-1843) et l'entrepreneur strasbourgeois Jacques Weyer. Trois avant-projets de cette mairie-école sont conservés. Reiner réalisa en 1824, 1826 et 1828 plusieurs projets non retenus, et l'architecte Zégowitz en fit un autre en 1828. Il s'agit du bâtiment originel du groupe scolaire Exen. L'entablement de la porte principale portait encore dans les années 1950 l'inscription ""école primaire"" en lettres majuscules. Après l'achèvement de la construction d'une deuxième mairie à l'angle de la rue Principale en 1880, l'édifice cessa toute fonction administrative pour être affecté à l'enseignement primaire et au logement des instituteurs. Il abrite aujourd'hui la Maison du Jeune Citoyen et un bureau d'information jeunesse.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1829, porte la date
Auteur(s) Auteur : Reiner François, architecte d'arrondissement, attribution par source
Auteur : Weyer Jacques, entrepreneur, attribution par source
Personnalité : Roudolphi Philippe Eugène, maître d'ouvrage

Bâtiment rectangulaire en maçonnerie enduite à sept travées, avec avant-corps central à lucarne-fronton. Les encadrements des portes et fenêtres sont rectangulaires en grès mouluré, à l'exception des baies semi-circulaires des pignons et du triplet cintré de la lucarne-fronton. Trois portes ouvrent sur l'avant-corps, accessibles par trois degrés sur le gouttereau antérieur toutes sont dotées d'une corniche moulurée saillante, la porte centrale est cantonnée de pilastres avec chapiteaux et les portes latérales possèdent en outre une imposte en grès. Sur l'arrière, les trois portes alternées de fenêtres correspondent aux anciennes classes d'école primaire. Sept lucarnes-pignons ouvrent sur l'étage de combles. Un bandeau d'appui mouluré en grès relie les fenêtres du premier étage du bâtiment, tandis qu'un bandeau ornemental ceinture ce dernier. L'intérieur a été refait à neuf. Le plan de masse de 1828 révèle l'ancienne distribution intérieure deux classes primaires protestante et une catholique sur l'arrière du rez-de-chaussée, trois bureaux ou cabinets sur l'avant ; à l'étage le cabinet du maire face à la cage d'escalier, une grande salle communale et deux logements d'instituteurs catholique et protestant comprenant chacun deux chambres, une salle à manger et une cuisine ; dans les combles, le logement du second maître d'école comprenant un cabinet de travail, une chambre et une cuisine, plus deux chambrettes annexes pour les maîtres d'école catholique et protestant, ainsi que deux débarras qui devaient leur être attribués. Ce plan prévoyait également une grande cour d'école avec espace planté d'arbres formant un U, sur l'arrière du bâtiment.

Murs grès
enduit
maçonnerie
Toit tuile plate
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Jardins groupe d'arbres
Typologies gouttereau sur rue, perron, lucarne à fronton-pignon, oeil de boeuf, lucarne-pignon
États conservations restauré

La mairie-école est à l'origine de l'ancrage du groupe scolaire sur le site de l'Exen, dont le développement fut continu sur 140 ans. Reconvertie en maison du jeune citoyen, elle fait pendant à l'hôtel de ville, construit sur le même site en 1969. Son aspect d'origine est intact, en revanche, les intérieurs ont été refaits à neuf lors de sa reconversion.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Inventaire général - Paillard Elisabeth
Elisabeth Paillard (1966 - )

Chercheur à l'Inventaire Général du Patrimoine culturel, Région Alsace, puis Région Grand Est, site de Strasbourg depuis 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Haegel Olivier
Olivier Haegel

Chercheur à l'Inventaire Général du patrimoine culturel; site de Strasbourg, depuis de longues années.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.