Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison dite Villa Albert Kugel

Dossier IA67080363 réalisé en 2018

Fiche

Appellations Villa Albert Kugel
Dénominations maison
Aire d'étude et canton aire d'étude du département 67 - Sélestat
Adresse Commune : Sélestat
Adresse : 05 rue des Vosges
Cadastre : 2018 18 251, 252, 308

En 1910, Albert Kugel décide de se faire construire une villa sur le terrain qui jouxte l’entrepôt commercial de denrées coloniales qu’il exploite à proximité immédiate de la gare de Sélestat. Le projet est conçu par l’architecte colmarien Georges Bloch. Après la cessation d’activité des Ets A. Kugel au début des années 1960, la villa passe aux mains de Charles Sengelin. Rachetée en 2006 par des investisseurs, elle est scindée en deux et revendue. Au moment de l'enquête menée en 2018, elle est constituée d’une habitation privative et d’une crèche pour enfants.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates 1910, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bloch Georges,
Georges Bloch

Architecte établi à Colmar (Haut-Rhin) et actif du début des années 1890 aux années 1920.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Kugel Albert,
Albert Kugel

Commerçant de gros de denrées coloniales établi à Sélestat (Bas-Rhin) dans la première moitié du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source

De plan carré, la villa comporte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un comble à surcroît sous un toit en pavillon avec épi de faîtage et tuiles en écaille. Elle est construite en maçonnerie enduite et ajourée de baies en arc segmentaire au rez-de-chaussée, rectangulaires à l’étage et en plein cintre pour le niveau de comble. Elles sont toutes encadrées de grès mouluré avec clé saillante. Plusieurs fenêtres et les portes du rez-de-chaussée sont ornées de guirlandes sculptées le long de leur linteau. Les élévations antérieure et postérieure sont animées d’un avant-corps, sommé d’une lucarne-fronton sous un toit à deux pans pour celui qui donne à l’ouest. L’élévation méridionale est flanquée d’une véranda surmontée d’une terrasse avec garde-corps en fer forgé. L’édifice est cantonné de chaînes d’angle régulières en enduit et décoré d’un bandeau de niveau en grès à hauteur du comble. Les élévations sont sommées par une corniche cintrée fermant l’avant-toit, ornée de canaux. La porte d’entrée, percée sur l’élévation nord, comporte deux battants en bois ornés de guirlandes de fleurs.

Murs maçonnerie enduit
Toit tuile en écaille
Plans plan carré régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit en pavillon
Techniques sculpture
Représentations guirlande, fleur
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Grand Est – Inventaire général - Schwarz Frank
Frank Schwarz

Chercheur spécialisé en patrimoine industriel au Service de l'Inventaire de la Région Grand Est (site de Strasbourg).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.