Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale de la Décollation de Saint Jean-Baptiste

Peinture monumentale : Mont des Oliviers

Dossier IM68008014 réalisé en 1998

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Titres Jardin des oliviers
Aire d'étude et canton Cernay
Adresse Commune : Wattwiller
Adresse : rue de la Première-Armée
Emplacement dans l'édifice collatéral sud

Cachée par la dalle funéraire d'Anne de Wattwiller, la niche a été remise à jour et restaurée après 1976. Les peintures peuvent être datées avec approximation du 15e siècle.

Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Catégories peinture
Matériaux mortier, ?, détrempe à la colle
Précision dimensions

160 h

Précision représentations

Deux scènes sont superposées : l'une représente le Mont des Oliviers, dont il reste d'importants vestiges ; la seconde, en grande partie effacée, se divise en deux registres et est peu lisible. Sur la peinture représentant le Mont des Oliviers, le Christ est en prières, agenouillé dans un jardin fermé par une clôture, tourné vers la droite, l'ange se tenant sur une rocaille. Derrière le Christ, les trois apôtres dorment. A mi-hauteur, deux écus sont figurés : à droite, l'écu porte les armes des Bollwiller, à gauche, un écu en partie illisible (armes des Wattwiller ?). La seconde peinture se divise en deux registres : sur le registre inférieur, on distingue à droite une femme en position d'orante, agenouillée, avec un écu portant les armes des Wattwiller posé devant elle. A gauche, un second personnage, avec un écu aux armes des Bollwiller. Entre les deux, on distingue un petit personnage nimbé dont le bras gauche tient une couronne. Sur le registre supérieur, à droite, un personnage drapé dans une toge et un manteau.A cette peinture se rattache une tête nimbée au sommet de la peinture.

Inscriptions & marques armoiries
Précision inscriptions

Armoiries des Bollwiller et des Wattwiller.

Précision état de conservation

Restauré.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Inventaire général - Jordan Benoît - Wehr Marie-Hélène