Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Pierre et Saint-Paul

Statues d'un mont des oliviers

Dossier IM68008106 réalisé en 1998

Fiche

Dénominations statue
Titres Saint Pierre apôtre
Saint Jacques
Aire d'étude et canton Cernay
Adresse Commune : Burnhaupt-le-Bas
Adresse : place de l' Eglise
Emplacement dans l'édifice nef
bas-côté nord
1ère travée du fond
chapelle Saint-Wendelin

La statue, datant peut-être du début du 17e siècle, est un vestige d'un groupe sculpté du mont des oliviers, qui se trouvait jadis à l'extérieur de la chapelle Saint-Wendelin. L'ensemble, restauré en 1910, avait été placé sous un auvent, fermé par une palissade en bois, le long du mur de la chapelle. Des peinture murales montraient en arrière plan la ville de Jérusalem, Judas et des soldats. Le groupe a été déplacé au cours de la première guerre et entreposé dans la maison Haenig. Suite à la destruction de la chapelle entre 1914 et 1918, les restes ont été transférés à l'église paroissiale. Une tête sculptée (saint Jacques ?, h = 35) était associée à la statue conservée ; citée en 1977, inventoriée en 1981 et protégée au titre des Monuments Historiques en 1984, elle n'a cependant pu être localisée, pas plus que la statue du Christ en agonie, citée en 1977. Un autre fragment, probablement saint Jacques, subsiste, à l'extérieur de la chapelle actuelle.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle , (?)

Saint Pierre gît, couché sur le flanc. Restes de polychromie (rouge, bleue, verte) sur l'ensemble de la statue. La statue de saint Jacques(?) montre l'apôtre assis.

Catégories sculpture
Structures revers ébauché revers plat
Matériaux pierre, grès, polychrome
Précision dimensions

l=140

Précision représentations

Saint Pierre dormant.Saint Jacques assis et dormant.

Précision état de conservation

Le glaive de saint Pierre (en bois) a disparu. La tête de saint Jacques manque.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1983/02/25
(c) Inventaire général - Jordan Benoît - Wehr Marie-Hélène