Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Usine de matériel agricole Wiederkehr frères, puis Rud. Sack, puis usine de transformation des métaux Usines J. Durr et ses fils, puis usine de matériel agricole Robert Dromson

Dossier IA67080368 réalisé en 2018

Fiche

Appellations usine Wiederkehr frères, Usines J. Durr et ses fils , usine Robert Dromson
Destinations usine de transformation des métaux
Parties constituantes non étudiées atelier de fabrication, bureau, entrepôt industriel
Dénominations usine de matériel agricole
Aire d'étude et canton Bas-Rhin - Sélestat
Adresse Commune : Sélestat
Adresse : 6 route de Colmar
Cadastre : 2018 21 110

Dans les dernières années du 19e siècle, les frères Wiederkehr, fabricants de machines agricoles, font ériger des ateliers de fabrication le long de la route menant à Colmar, non loin de la voie ferrée (attestés en 1900). Le site se compose de deux ateliers de fabrication à un étage carré avec toit en terrasse, séparés par une centrale d’énergie avec cheminée tronconique en briques et prolongés au sud par des entrepôts en rez-de-chaussée. En 1907, les frères Wiederkehr font appel à l’architecte colmarien Georges Bloch pour la conception d’un bâtiment de bureaux et d’entrepôts élevé dans le prolongement nord-est des ateliers, à l’angle de la route de Colmar et de la rue Saint-Léonard.

Après la Première Guerre mondiale, l’entreprise Wiederkehr frères se concentre sur la production de pressoirs à vin et de batteuses. En 1926, elle fait construire une nouvelle menuiserie à deux travées de sheds, au sud des ateliers, en lieu et place d’un entrepôt. Les travaux sont menés par l’entreprise de construction sélestadienne Killy Frères. La société Wiederkehr frères exploite l’usine jusqu’en 1939.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le site devient une unité de production secondaire de l’entreprise allemande Rud. Sack installée à Leipzig et spécialisée dans la production d’attelages et de charrues. Cette dernière procède, en 1941, à l’agrandissement des locaux en construisant un atelier à cinq travées de sheds dans le prolongement nord de la menuiserie édifiée en 1926. Ces travaux nécessitent la démolition de l’un des ateliers de fabrication initiaux et de la centrale d’énergie. Les plans de cette extension sont dressés par l’architecte allemand Jean Jochum de Mannheim-Neckarau. Les Ets Rud. Sack font ensuite construire un nouvel atelier à sheds, à l’ouest du site (attesté en 1943 et aujourd’hui démoli).

Après la Seconde Guerre mondiale, l’usine est reprise par les établissements Usines J. Durr et ses fils dont l’activité consiste dans le travail des métaux. Ils exploitent déjà deux autres usines en Alsace, l’une à la Plaine des Bouchers à Strasbourg et la seconde, à Sainte-Marie-aux-Mines. Ils se portent acquéreurs du site de Sélestat en 1950. En 1952, ils procèdent à l’édification d’un atelier de parkerisage avec service d’hygiène et dépôt au sud de l’emprise manufacturière (disparu). Le bâtiment, qui comprend un étage carré et une couverture en sheds, est conçu par l’architecte Louis Kretz de Sélestat. A cette date, l’usine emploie 120 personnes.

En 1958, le site passe aux mains de Robert Dromson qui y reprend la production de machines agricoles et notamment de tracteurs. Par la suite, l’entreprise s’oriente vers la commercialisation de matériel d’entretien des espaces verts. L’activité de vente, réparation et entretien de machines agricoles se poursuit jusqu’à la liquidation de l’entreprise en 2010. Une partie des ateliers est alors démolie au sud et à l’ouest du site pour laisser place à des immeubles résidentiels. Le bâtiment de bureaux avec entrepôts, érigé en 1908, et l’atelier implanté dans son prolongement sud sont conservés et réhabilités pour accueillir notamment un centre ophtalmologique.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle , daté par source
Secondaire : milieu 20e siècle , daté par source
Dates 1907, daté par source
1926, daté par source
1941, daté par source
1952, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bloch Georg
Auteur : Jochum Jean,
Jean Jochum

Architecte établi en Allemagne, à Mannheim-Neckarau.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Kretz Louis
Auteur : Wiederkehr frères ,
Wiederkehr frères

Fabricants de machines agricoles installés à Sélestat (Bas-Rhin).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire, attribution par source

De l’ancienne usine de matériel agricole ne subsistent aujourd’hui que le bâtiment de bureaux avec entrepôts et l’un des ateliers de fabrication originels, alignés le long de la route de Colmar. Ils ont fait l’objet d’un projet de reconversion qui a cependant maintenu leur morphologie et leur parti architectural initiaux. Le sud et l’ouest de l’emprise manufacturière sont à présent occupés par des immeubles de logements. Le long de la rue Saint-Léonard, une partie de la clôture, en fer forgé sur muret en appareil de grès avec piliers en briques avec jeu de bichromie, est conservée.

Le bâtiment de bureaux avec entrepôts, édifié à l’angle de la route de Colmar et de la rue Saint-Léonard, a fait l’objet d’un traitement décoratif particulièrement soigné. De plan irrégulier, il adopte un profil en éperon sur son élévation septentrionale. Comportant un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré sous un toit en terrasse habillé de zinc, il présente des élévations architecturées en briques apparentes avec un jeu de bichromie (briques rouges et jaunes) soulignant les pilastres à refends, les allèges de fenêtres décorées de tables, les linteaux et corniches à billettes et les bandeaux qui ornent les façades. Le soubassement est en appareil de grès bouchardé. L’élévation antérieure, couronnée d’un acrotère qui porte la dernière raison sociale du site USINE DROMSON, est percée d’une porte d’entrée axiale avec encadrement mouluré en grès et fronton triangulaire. L’ensemble est ajouré de grandes baies rectangulaires avec appuis saillants en grès et linteaux en métal ornés de rosettes. Les baies du sous-sol sont protégées par des grilles en fer forgé ouvragé.

L’atelier de fabrication à cinq travées d’ouvertures, placé dans son prolongement sud, est de plan rectangulaire. Édifié en maçonnerie enduite, il comporte un étage carré qui a fait l’objet d’un remaniement au cours de son histoire, couvert d’un toit en terrasse. L’élévation sur rue est animée de jambages et d’un bandeau de niveau à refends en briques et percée, au rez-de-chaussée, de baies jumelées en arc segmentaire avec encadrements en briques et grès. Les autres baies sont rectangulaires avec appuis saillants en grès et linteaux en métal ornés de rosettes. Le soutènement intérieur est assuré par deux rangées de cinq poteaux. Ce bâtiment fait actuellement l’objet de travaux de réhabilitation avec ajout, en partie haute, d’une travée médiane vitrée.

Murs grès
brique
maçonnerie enduit
Toit zinc en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages sous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures terrasse
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Schwarz Frank
Frank Schwarz

Chercheur spécialisé en patrimoine industriel au Service de l'Inventaire de la Région Grand Est (site de Strasbourg).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.