Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Village

Dossier IA00122500 réalisé en 1993

Fiche

Dénominations village
Aire d'étude et canton Sierentz
Adresse Commune : Landser
Cadastre : 1819 ; 1982

Le territoire de la commune de Landser a livré de nombreux témoignages archéologiques, depuis la période néolithique ; l'histoire du village est intimement liée à celle de la seigneurie, créée au 13e siècle ; la première mention du château, castrum landisera, date de 1246 ; propriété des von Butenheim, il passa aux mains de l'évêque de Bâle en 1269, puis fut vendu aux Habsbourg à la fin du 13e siècle ; Landser devint alors un des centres les plus importants du Sundgau autrichien ; le village fut élevé au rang de ville (avec fortifications ?) et de chef lieu de bailliage du 14e siècle jusqu'à la révolution ; le bailliage était divisé en deux : celui de haut Landser, correspondant approximativement à l'actuel canton de Sierentz, et le bailliage de bas Landser, actuels cantons de Habsheim et Illzach ; ruiné en 1394, Landser fut réduit au rang de village ; la naissance d'un cochon monstrueux, à deux corps et une seule tête, en 1496, fut l'occasion de la publication d'une Flugblatt où est figuré le château, par Sébastien Brant ; cette illustration fut reprise par Albert Dürer ; après les destructions de la guerre de Trente Ans, la reconstruction du village débuta à partir de 1645 ; en 1654 fut fondé un couvent de capucins ; la majorité des maisons de notables, représentants des administrations seigneuriale et royale, datent de la 2e moitié du 17e siècle ; à la Révolution, Landser devint chef lieu de canton ; à l'écart des grandes voies de communication, son importance déclina et il fut remplacé à la tête du canton par Sierentz en 1948 ; les pères salésiens, dont l'ordre fut créé par don Bosco au 19e siècle, installèrent une école agricole dans le village en 1929 ; la création récente, vers 1970, de trois importants lotissements, sans relation avec le centre historique, a eu pour conséquence un accroissement considérable de la population communale.

Période(s) Principale : 13e siècle
Principale : 14e siècle
Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 20e siècle
Murs calcaire
enduit
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile plate
(c) Inventaire général - Poinsot Gilbert