Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison d’industriel dite Villa du Bois Fleuri
    Maison d’industriel dite Villa du Bois Fleuri Guebwiller - 251 rue de la République - en ville - Cadastre : 2018 27 130
    Historique :
    En 1859, Charles Bourcart se porte acquéreur d'un terrain paysager agrémenté d'une maison et d'une ). En 1891, la villa est la proie d’un incendie. Charles Bourcart fait reconstruire l’édifice en Charles Bourcart en 1909, la propriété passe aux mains de son fils Daniel. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, elle est acquise par Henri Weber, un entrepreneur puis, en 1934, par Adolphe Grossmann
    Représentations :
    Le blason de la famille Bourcart orne l'élévation nord de la villa. Il se compose d'un médaillon
    Description :
    armes de la famille Bourcart. La villa est prolongée par la cantine édifiée par la Société NSC
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Charles
    Texte libre :
    Charles Bourcart qui dirige avec son père Jean-Jacques (1801-1855) et son frère Henri (1824-1902) la en 1813 et, à partir de 1852, la filature Jean-Jacques Bourcart et Fils (étudiée, IA68009508) érigée , la famille Bourcart a fait construire un ensemble de quatre maisons ouvrières qui constituent les construction de la villa de Charles Bourcart (1828-1909), d’un projet d’extension porté conjointement par la Société des cités ouvrières de Guebwiller et par la famille Bourcart. Il est réalisé entre 1861 et 1862 construire une boutique au nord-est de la demeure. Une aquarelle de Charles Bourcart, insérée dans l'album proie d’un incendie. Les étages de comble et la toiture sont intégralement détruits. Charles Bourcart agrandies. Après le décès de Charles Bourcart en 1909, la propriété passe aux mains de son fils Daniel. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, elle est acquise par Henri Weber, un entrepreneur qui a participé saillie, ajourée de grandes baies jumelées et décorée d’un blason aux armes de la famille Bourcart
    Illustration :
    La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le sud-est La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le sud-ouest La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le nord-ouest La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction. IVR42_20086800135NUC2A La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis l'est Vue de détail du blason de la famille Bourcart qui orne l'élévation nord de la villa
  • Corderie Meyer-Sansboeuf, puis Fabrique Alsacienne de Cordes et Ficelles - Maison Meyer-Sansboeuf, puis Meyer-Sansboeuf Groupe Meister, puis corderie Meyer-Sansboeuf
    Corderie Meyer-Sansboeuf, puis Fabrique Alsacienne de Cordes et Ficelles - Maison Meyer-Sansboeuf, puis Meyer-Sansboeuf Groupe Meister, puis corderie Meyer-Sansboeuf Guebwiller - 161 rue Théodore-Deck - en ville - Cadastre : 2018 15 20, 22, 23, 117, 118
    Historique :
    édifiés à cet effet. En 1914, l’architecte mulhousien Henri Eisebraun livre les plans d’une villa édifiée
    Texte libre :
    Florival édifiés entre 1853 et 1865 par la famille Bourcart et la Société des cités ouvrières de Guebwiller , s’étend le domaine patronal du Bois Fleuri (étudié, IA6809523) acquis en 1859 par Charles Bourcart qui y fait bâtir sa résidence à proximité de la filature exploitée par la famille Bourcart à compter de 1853 années 1860 pour permettre la desserte du nouveau tissage Bourcart et qui relie alors la rue dite la forme de deux travées de longs pans accolées. En 1914, l’architecte mulhousien Henri Eisebraun
1