Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 343 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de l’Ermitage, puis filature de coton Bourcart Fils et Compagnie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement NSC Groupe
    Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de l’Ermitage, puis filature de coton Bourcart Fils et Compagnie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement NSC Groupe Guebwiller - 240 rue de la République - en ville - Cadastre : 2018 06 130, 131, 257, 258 Commune de Buhl 2018 29 213, 218 Commune de Guebwiller 2018 15 65,66 Commune de Guebwiller
    Historique :
    En 1852, Jean-Jacques Bourcart (1801-1855) se sépare de son beau-frère Nicolas Schlumberger auquel trois chantiers sont conduits par les architectes guebwillerois Jean Finiels (1927-2002) et Georges
    Référence documentaire :
    Informations FTB. 1853 - 1953 Jean-Jacques Bourcart. Fondateur des FTB. Guebwiller, 1953. SCHWEITZER, Julien. Filatures et Tissages Bourcart. In Deux siècles d'Industrie Textile dans le
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Jacques [architecte] Finiels Jean
    Titre courant :
    Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de l’Ermitage, puis filature de coton Bourcart Fils et Compagnie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis
    Appellations :
    Jean-Jacques Bourcart et Fils Bourcart Fils et Compagnie Filatures et Tissages Bourcart
    Texte libre :
    Lautenbach à Guebwiller qui le borde au sud. Développement du site Jean-Jacques Bourcart (1801-1855) est courrier daté du 30 juillet 1848, Jean-Jacques Bourcart indique qu’il est disposé à se retirer « à cède également à la société Jean-Jacques Bourcart et Fils, la propriété dite de l’Ermitage soit première cité ouvrière construite par la société Jean-Jacques Bourcart et Fils (étudiée, IA68009518). Cette qui encadraient l’entrée de l’usine. Sources d’énergie La filature Jean-Jacques Bourcart et Fils est Bourcart en 1852. Au sud-est, de l’autre côté du chemin vicinal reliant Lautenbach à Guebwiller, une vaste parcelle se partage entre forêt et terres cultivées. C’est au sein de cette emprise que Charles Bourcart depuis le décès de son père Jean-Henri en 1820. L’entreprise, florissante, se spécialise dans la filature de litiges et de procédures qui se soldent, en 1852, par la construction, au profit de Jean-Jacques Bourcart et de ses fils Henri (1824-1902) et Charles (1828-1909), d’une nouvelle filature de coton. Sa
    Illustration :
    Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1852 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1857 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1857 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1865 Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1913. IVR42_20196800627NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1924 IVR42_20196800628NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1930. IVR42_20196800630NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1942. IVR42_20196800631NUC2A Vue de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1853. IVR42_20196800623NUC2A Vue de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, vers 1855. IVR42_20196800622NUC2A
  • Maison d’industriel dite Villa Jacques Schlumberger, actuellement école primaire dite École Jean Schlumberger
    Maison d’industriel dite Villa Jacques Schlumberger, actuellement école primaire dite École Jean Schlumberger Guebwiller - 2 rue des Francs - en ville - Cadastre : 2018 07 18, 19
    Historique :
    Ville de Guebwiller. Une école y est aménagée, sous la conduite de l’architecte guebwillérois Jean Finiels (1927-2002). Elle prend le nom d'École primaire Jean Schlumberger.
    Auteur :
    [architecte] Finiels Jean
    Titre courant :
    Maison d’industriel dite Villa Jacques Schlumberger, actuellement école primaire dite École Jean
    Appellations :
    École Jean Schlumberger
    Texte libre :
    construite pour le compte d’Alexandre Bourcart. En amont de la propriété, au-delà du parc, le versant est la conduite de l’architecte guebwillérois Jean Finiels (1927-2002). Cette réaffectation, menée en l'enquête, la villa abrite toujours une école dite « École primaire Jean Schlumberger ». DESCRIPTION De
  • verrière : saint Jean Baptiste
    verrière : saint Jean Baptiste Betschdorf - rue Saint-Jean - en village
    Représentations :
    figure biblique (saint Jean-Baptiste, Agneau mystique) ; ornementation (décor d'architecture) §
    Localisation :
    Betschdorf - rue Saint-Jean - en village
    Titre courant :
    verrière : saint Jean Baptiste
  • statue : saint Jean Baptiste
    statue : saint Jean Baptiste Betschdorf - rue Saint-Jean - en village
    Représentations :
    figure biblique (saint Jean-Baptiste, attribut : coquille, croix) § tunique de fourrure cintrée
    Localisation :
    Betschdorf - rue Saint-Jean - en village
    Titre courant :
    statue : saint Jean Baptiste
  • Statue : saint Jean Népomucène
    Statue : saint Jean Népomucène Niederentzen - rue de l' Ill - en village
    Représentations :
    figure (saint Jean Népomucène)saint en habit de chanoine
    Titre courant :
    Statue : saint Jean Népomucène
  • Ecole primaire Jean Mermoz
    Ecole primaire Jean Mermoz Schiltigheim - quartier du centre ville - 71 route du Général-de-Gaulle - en ville - Cadastre : 1994:53:00
    Historique :
    L'école primaire Jean Mermoz a été construite en 1899 d'après les plans des architectes
    Titre courant :
    Ecole primaire Jean Mermoz
  • Cité ouvrière dite Cité Florival
    Cité ouvrière dite Cité Florival Guebwiller - - 178 à 247 rue de la République 1 à 53 rue d' Angreth 2 à 36 rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2018 15 4, 5, 7, 32 à 34, 37 à 40, 62, 63, 67 à 75, 97 à 114 2018 28 1 à 7, 9 à 39, 118, 119, 148 à 150, 176 à 179, 189 à 192
    Historique :
    premières constructions, initiées par Jean-Jacques Bourcart et ses fils, sont édifiées sur une parcelle de distance, sur la porte ouest de la ville. Développement du site En 1853, Jean-Jacques Bourcart (1801-1855 ville, dans le prolongement des constructions réalisées par Jean-Jacques Bourcart et ses fils. Cette emprise que Charles Bourcart (1828-1909) établit, à partir de 1861, sa résidence connue sous le nom de groupées en deux bâtiments sont édifiées (A et B). MM. Bourcart sollicitent une subvention de l’État pour sont Ferdinand Frey, Jean Schlumberger-Dollfus, Albert de Bary, Nicolas Schlumberger-Hartmann et Charles Bourcart. L’objet de cette société, précisé dans ses statuts, est la « construction à Guebwiller dernière forme avec les logements ouvriers de la famille Bourcart la Cité Florival. En 1861, la Société des année, la famille Bourcart fait construire huit nouveaux logements accolés en rez-de-chaussée (G) et vraisemblablement la maison destinée aux contremaîtres (K). En outre, les Bourcart ont établi au sein de leur cité
    Description :
    famille Bourcart et celles que l’on doit à la Société des cités ouvrières de Guebwiller. Pour (IVR42_20186801026NUDA). La cité ouvrière Bourcart se compose de quatre immeubles comportant chacun huit logements la rue Jean-Jaurès, afin de pouvoir accéder au sous-sol, desservi par des escaliers extérieurs
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Jacques [auteur commanditaire] Bourcart Henri [auteur commanditaire] Bourcart Charles
    Localisation :
    Guebwiller - - 178 à 247 rue de la République 1 à 53 rue d' Angreth 2 à 36 rue Jean-Jaurès - en
    Illustration :
    Vue de la cité ouvrière des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, vers 1855. IVR42_20196800621NUC2A
  • Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste Betschdorf - rue Saint Jean - en village - Cadastre : 1987 1 15
    Localisation :
    Betschdorf - rue Saint Jean - en village - Cadastre : 1987 1 15
    Titre courant :
    Eglise paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • Tableau : portrait de Jeanne William
    Tableau : portrait de Jeanne William Soultz-Haut-Rhin - place Buchenek - en ville
    Historique :
    Portrait de Jeanne William, par Jean-Baptiste William, son oncle, peintre de Soultz-Haut-Rhin, en
    Représentations :
    portrait (William Jeanne)
    Auteur :
    [peintre] William Jean-Baptiste
    Titre courant :
    Tableau : portrait de Jeanne William
  • tableau : portrait de Jean Benner No2
    tableau : portrait de Jean Benner No2 Mulhouse - 4 place Guillaume Tell - en ville
    Inscriptions & marques :
    en haut à droite : ""Jean Benner ; 1877
    Historique :
    Portrait de Jean Benner exécuté par Jean Jacques Henner (1829 1905) en 1877.
    Représentations :
    portrait (Benner Jean, en buste, de profil) §
    Auteur :
    [peintre] Henner Jean-Jacques
    Titre courant :
    tableau : portrait de Jean Benner No2
    Illustration :
    Portrait de Jean Benner. IVR42_19856802965X
  • tombeau No16, de Jean et Barbe Steinbach
    tombeau No16, de Jean et Barbe Steinbach Mulhouse - rue Lefebvre - en ville
    Inscriptions & marques :
    épitaphe de Jean et Barbe Steinbach
    Titre courant :
    tombeau No16, de Jean et Barbe Steinbach
    Appellations :
    de Jean et Barbe Steinbach
    Illustration :
    Cimetière protestant : tombeau de Jean et Barbe Steinbach (allée a). Vue d'ensemble
  • tableau : portrait de Jean Jacques Henner
    tableau : portrait de Jean Jacques Henner Mulhouse - 4 place Guillaume Tell - en ville
    Historique :
    Portrait du peintre J.J. Henner, exécuté en 1899 par Jean Benner (1836-1906) ; tableau de l'école
    Représentations :
    portrait (Henner Jean Jacques : à mi-corps, de face, pinceau) §
    Auteur :
    [peintre] Benner Jean
    Titre courant :
    tableau : portrait de Jean Jacques Henner
    Illustration :
    Portrait de Jean-Jacques Henner. IVR42_19856802954XA
  • Chapelle funéraire de la famille Jean Dollfus
    Chapelle funéraire de la famille Jean Dollfus Mulhouse - rue Lefebvre - en ville
    Historique :
    Chapelle funéraire de Jean Dollfus, 1800, 1887 et de sa famille.
    Titre courant :
    Chapelle funéraire de la famille Jean Dollfus
    Appellations :
    de la famille Jean Dollfus
    Illustration :
    Cimetière protestant : chapelle funéraire de Jean Dollfus, 1800, 1887 et de sa famille (parterre TV
  • Tableau : décollation de saint Jean-Baptiste
    Tableau : décollation de saint Jean-Baptiste Lautenbach - Schweighouse - en écart
    Représentations :
    scène biblique (saint Jean-Baptiste, décollation, bourreau, Salomé)
    Titre courant :
    Tableau : décollation de saint Jean-Baptiste
  • tableau : portrait de l'industriel Jean Dollfus
    tableau : portrait de l'industriel Jean Dollfus Mulhouse - place de la Réunion - en ville
    Historique :
    Portrait de l'industriel Jean Dollfus, fondateur de la première cité ouvrière de Mulhouse, signé
    Représentations :
    portrait (Dollfus Jean, homme, à mi-corps) §
    Titre courant :
    tableau : portrait de l'industriel Jean Dollfus
    Illustration :
    Portrait de l'industriel Jean Dollfus. IVR42_19826801124P
  • Tombeau No4, de Jean et Julie Beck
    Tombeau No4, de Jean et Julie Beck Soultz-Haut-Rhin - rue de Raedersheim - en ville
    Historique :
    Tombeau de Jean Beck mort en 1893 et de Julie Beck née Modoux, morte en 1894, par Kreider sculpteur
    Titre courant :
    Tombeau No4, de Jean et Julie Beck
    Appellations :
    de Jean et Julie Beck
  • Verrières (3) : vie de saint Jean-Baptiste
    Verrières (3) : vie de saint Jean-Baptiste Buhl - en village
    Représentations :
    figures bibliques (saint Jean-Baptiste : enfant, Vierge à l'Enfant, sainte Anne) scène biblique (Baptême du Christ) scène biblique (saint Jean-Baptiste, mort : décollation) élément d'architecture
    Titre courant :
    Verrières (3) : vie de saint Jean-Baptiste
  • Maison d’industriel dite Villa du Bois Fleuri
    Maison d’industriel dite Villa du Bois Fleuri Guebwiller - 251 rue de la République - en ville - Cadastre : 2018 27 130
    Historique :
    En 1859, Charles Bourcart se porte acquéreur d'un terrain paysager agrémenté d'une maison et d'une ). En 1891, la villa est la proie d’un incendie. Charles Bourcart fait reconstruire l’édifice en Charles Bourcart en 1909, la propriété passe aux mains de son fils Daniel. Au lendemain de la Première l’architecte Jean Chomel (1919-2007), une extension sur deux niveaux abritant la cantine de l'usine située à
    Représentations :
    Le blason de la famille Bourcart orne l'élévation nord de la villa. Il se compose d'un médaillon
    Description :
    armes de la famille Bourcart. La villa est prolongée par la cantine édifiée par la Société NSC
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Charles [architecte] Chomel Jean
    Texte libre :
    en 1813 et, à partir de 1852, la filature Jean-Jacques Bourcart et Fils (étudiée, IA68009508) érigée Charles Bourcart qui dirige avec son père Jean-Jacques (1801-1855) et son frère Henri (1824-1902) la , la famille Bourcart a fait construire un ensemble de quatre maisons ouvrières qui constituent les construction de la villa de Charles Bourcart (1828-1909), d’un projet d’extension porté conjointement par la Société des cités ouvrières de Guebwiller et par la famille Bourcart. Il est réalisé entre 1861 et 1862 construire une boutique au nord-est de la demeure. Une aquarelle de Charles Bourcart, insérée dans l'album proie d’un incendie. Les étages de comble et la toiture sont intégralement détruits. Charles Bourcart agrandies. Après le décès de Charles Bourcart en 1909, la propriété passe aux mains de son fils Daniel. Au villa et selon les plans de l’architecte Jean Chomel (1919-2007), une extension sur deux niveaux saillie, ajourée de grandes baies jumelées et décorée d’un blason aux armes de la famille Bourcart
    Illustration :
    La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le sud-est La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le sud-ouest La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis le nord-ouest La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction. IVR42_20086800135NUC2A La villa de Charles Bourcart en mars 1892, après sa reconstruction, depuis l'est Vue de détail du blason de la famille Bourcart qui orne l'élévation nord de la villa
  • Monument funéraire No 1 : de Jean Arbogast
    Monument funéraire No 1 : de Jean Arbogast Haguenau - Harthouse - rue Principale - en écart
    Titre courant :
    Monument funéraire No 1 : de Jean Arbogast
  • Tissage Jean-Jacques Ziegler, puis usine de passementerie Hildebrand & Stocker, puis filature Hildebrand & Stocker, puis F. Spinnler & Cie, puis usine de passementerie Baumann aîné & Cie, puis usine de produit textile non tissé Thermolite
    Tissage Jean-Jacques Ziegler, puis usine de passementerie Hildebrand & Stocker, puis filature Hildebrand & Stocker, puis F. Spinnler & Cie, puis usine de passementerie Baumann aîné & Cie, puis usine de produit textile non tissé Thermolite Soultz-Haut-Rhin - 4, 6 rue Jean-Jaurès 1 rue du Château-Fort - en ville - Cadastre : 2018 1 149, 268, 269
    Historique :
    En 1830, Jean-Jacques Ziegler (1770-1847), fonde un tissage au sein de l’enclos de la commanderie d’hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. En 1856, cet établissement échoit à Bernard Hildebrand qui s’associe à
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Ziegler Jean-Jacques
    Localisation :
    Soultz-Haut-Rhin - 4, 6 rue Jean-Jaurès 1 rue du Château-Fort - en ville - Cadastre : 2018 1 149
    Titre courant :
    Tissage Jean-Jacques Ziegler, puis usine de passementerie Hildebrand & Stocker, puis filature
    Appellations :
    Jean-Jacques Ziegler
    Texte libre :
    (IVR42_20196801005NUDA). HISTORIQUE Implantation originelle Le tissage Jean-Jacques Ziegler est édifié au sein de l’enclos de la commanderie d’hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (étudié, IA00111947), situé dans sur la Grande-Rue, actuelle rue Jean-Jaurès. Ils sont bordés, au nord et à l’ouest de vastes jardins qui se déploient au pied des fortifications. Développement du site En 1830, Jean-Jacques Ziegler d’hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem qui comporte un rez-de-chaussée et un étage occupés par les ateliers de tissage ainsi qu’un niveau de comble qui abrite le bobinage. Après son retrait des affaires en 1836, Jean quelques années auparavant, la Maison Kageneck, l’ancienne résidence de Jean-Jacques Ziegler, est démolie . La société Thermolite quitte le site en 1963 pour s’établir dans l’ancien tissage Bourcart situé et d’employés (C) au sud-ouest et les anciens bureaux (B), édifiés le long de la rue Jean-Jaurès
    Illustration :
    -Jean-de-Jérusalem ayant servi de hangar, puis d'écuries et enfin de logement d'ouvriers Saint-Jean-de-Jérusalem ayant servi de hangar, puis d'écuries et enfin de logement d'ouvriers
1 2 3 4 18 Suivant