Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 38 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Bassin à burettes et deux burettes
    Bassin à burettes et deux burettes Wilwisheim - place de l' Eglise - en village
    Inscriptions & marques :
    Poinçons insculpés sur le fond des burettes et du bassin : poinçon de maître (ALBERTI dans un
    Historique :
    Bassin à burettes et ses burettes réalisés par l'orfèvre strasbourgeois Jacques Henri Alberti en
    Auteur :
    [orfèvre] Alberti Jacques Henri
  • Calice, patène
    Calice, patène Orschwiller - rue de l' Eglise - en village
    Historique :
    Calice et patène par l'orfèvre strasbourgeois Jacques Henri Alberti en 1776, maître en 1764.
    Auteur :
    [orfèvre] Alberti Jacques Henri [orfèvre] Alberti Jacob Henri
    Illustration :
    Vue d'ensemble, par J.H. Alberti, 1776. IVR42_19756701763P Poinçons sur la patène : Alberti, poinçon de maître, A lettre-date, 13 couronné : Strasbourg
  • Calice No 1
    Calice No 1 Sélestat - place du Marché Vert
    Inscriptions & marques :
    transcription du poinçon de maître : Alberti ; poinçon de ville : Strasbourg ; lettre-date : d
    Auteur :
    [orfèvre] Alberti Jacques Henri [orfèvre] Alberti Jacob Henri
    Illustration :
    Calice par Alberti de Strasbourg, 1779. IVR42_19956700936X
  • Moulin, puis martinet, puis usine de papeterie, puis filature Jacques Frédéric Reiss, puis Jacques Barth, puis A. Lang & Cie, puis usine de petite métallurgie Latscha & Cie, puis Société Alsacienne de Constructions Mécaniques, puis usine de construction électrique SA3E, dite « usine du bas »
    Moulin, puis martinet, puis usine de papeterie, puis filature Jacques Frédéric Reiss, puis Jacques Barth, puis A. Lang & Cie, puis usine de petite métallurgie Latscha & Cie, puis Société Alsacienne de Constructions Mécaniques, puis usine de construction électrique SA3E, dite « usine du bas » Jungholtz - 10, 12, 12A rue de l' Usine - en village - Cadastre : 2019 01 106, 108 à 111, 121, 125, 145, 146, 148 à 150
    Historique :
    années 1840, par Jacques Frédéric Reiss. Les locaux sont en grande partie reconstruits avec la mise en place d’un aqueduc en bois pour acheminer l’eau jusqu’au bâtiment d’eau. Jacques Frédéric Reiss y fonde acquise par Jacques Barth qui y fait édifier un gazomètre ainsi qu’un atelier de réparation et un hangar
    Titre courant :
    Moulin, puis martinet, puis usine de papeterie, puis filature Jacques Frédéric Reiss, puis Jacques
    Appellations :
    Jacques Frédéric Reiss Jacques Barth
    Texte libre :
    Michel Flaig de Vieux-Thann, le 2 janvier 1742. En 1751, elle est entre les mains de Jean-Jacques Staub carton de piètre qualité. L’affaire ne semble guère florissante puisque Jean-Jacques Staub se voit Jungholtz perd dès lors de son intérêt. Jacques Frédéric Reiss, directeur de filature à Guebwiller, loue section carrée et étuve adossée à l’élévation nord. L’ensemble est acquis par Jacques Frédéric Reiss, en , en bordure de l’actuelle rue de l’Usine. Jacques Frédéric Reiss fait faillite trois années après Jacques Barth, fondateur vers 1834 d’une filature de coton au Logelbach près de Colmar (Haut-Rhin) connue , l’établissement et ses dépendances sont vendus à Jacques Grumbach et à son gendre Alexandre Lang et exploités sous décès de Jacques Grumbach en 1889, la société en nom collectif A. Lang & Cie est dissoute. Alexandre . Ce sont désormais Henri III (1877-1912) et Paul Latscha (1879-1928), les deux fils d’Henri et neveux
  • Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de l’Ermitage, puis filature de coton Bourcart Fils et Compagnie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement NSC Groupe
    Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de l’Ermitage, puis filature de coton Bourcart Fils et Compagnie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement NSC Groupe Guebwiller - 240 rue de la République - en ville - Cadastre : 2018 06 130, 131, 257, 258 Commune de Buhl 2018 29 213, 218 Commune de Guebwiller 2018 15 65,66 Commune de Guebwiller
    Historique :
    En 1852, Jean-Jacques Bourcart (1801-1855) se sépare de son beau-frère Nicolas Schlumberger auquel il est associé au sein de la société Nicolas Schlumberger et Compagnie et fonde, avec ses fils Henri
    Référence documentaire :
    Informations FTB. 1853 - 1953 Jean-Jacques Bourcart. Fondateur des FTB. Guebwiller, 1953.
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Jacques
    Titre courant :
    Moulin Gilg, puis filature de coton Jean-Jacques Bourcart et Fils dite usines du Moulin et de
    Appellations :
    Jean-Jacques Bourcart et Fils
    Texte libre :
    Lautenbach à Guebwiller qui le borde au sud. Développement du site Jean-Jacques Bourcart (1801-1855) est depuis le décès de son père Jean-Henri en 1820. L’entreprise, florissante, se spécialise dans la filature courrier daté du 30 juillet 1848, Jean-Jacques Bourcart indique qu’il est disposé à se retirer « à de litiges et de procédures qui se soldent, en 1852, par la construction, au profit de Jean-Jacques Bourcart et de ses fils Henri (1824-1902) et Charles (1828-1909), d’une nouvelle filature de coton. Sa -Jacques Bourcart et Fils, est connue sous le nom d’usine du Moulin. En juin 1854, Nicolas Schlumberger cède également à la société Jean-Jacques Bourcart et Fils, la propriété dite de l’Ermitage soit première cité ouvrière construite par la société Jean-Jacques Bourcart et Fils (étudiée, IA68009518). Cette qui encadraient l’entrée de l’usine. Sources d’énergie La filature Jean-Jacques Bourcart et Fils est
    Illustration :
    Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1852 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1857 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1857 Plan de situation de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1865 Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1913. IVR42_20196800627NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1924 IVR42_20196800628NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1930. IVR42_20196800630NUC2A Plan de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1942. IVR42_20196800631NUC2A Vue de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, en 1853. IVR42_20196800623NUC2A Vue de la filature des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, vers 1855. IVR42_20196800622NUC2A
  • Banque Caisse d'épargne
    Banque Caisse d'épargne Schiltigheim - quartier du centre ville - 47 route de Bischwiller - en ville - Cadastre : 1990:32:00
    Historique :
    de la gare de marchandises de Bischheim-Schiltigheim par l'architecte Henri Risch (1891-1983), du cabinet strasbourgeois Risch et Herveh, en 1955-1959, avec la collaboration de son fils Jean-Jacques Risch
    Observation :
    Dernier bâtiment public construit par Henri Risch à Schiltigheim sur le site de l'ancienne gare de
    Auteur :
    [architecte] Risch Henri [architecte] Risch Jean-Jacques
  • Cloche No 1
    Cloche No 1 Haguenau - rue Saint-Georges - en ville
    Historique :
    Cloche réalisée en 1268 par le fondeur Henricus de Haguenau, commanditée par le curé Jacques fils
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Haguenau Henri de
    Illustration :
    Cloche de 1268 par Henri de Haguenau. IVR42_19836703214X
  • Cloche No 2
    Cloche No 2 Haguenau - rue Saint-Georges - en ville
    Historique :
    Cloche réalisée en 1268 par le fondeur Henricus de Haguenau, commanditée par le curé Jacques fils
    Auteur :
    [fondeur de cloches] Haguenau Henri de
    Illustration :
    Cloche de 1268 par Henri de Haguenau. IVR42_19836703215X
  • Lambris de demi-revêtement
    Lambris de demi-revêtement Jungholtz - Thierenbach
    Historique :
    l'église, dont 2 sont signées et datées 1844, sont l'oeuvre de Henri Beltz (1802 1869) de Soultz ; 1984
    Représentations :
    saint Thomas ; saint Matthieu ; saint André ; saint Simon ; saint Jacques ; saint Paul ; saint Jérôme ; saint Augustin£saint Jude ; saint Philippe ; saint Jean ; saint Bartholomé ; saint Jacques
    Auteur :
    [peintre] Beltz Henri
    Illustration :
    Côté gauche. Saint Jacques. IVR42_19896800509X Côté droit. Saint Jacques. IVR42_19896800529X Côté droit. Saint Jacques. IVR42_19896800530XA
  • Tissage de coton Bourcart Fils et Cie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement garage de réparation automobile, magasins de commerce et bureaux
    Tissage de coton Bourcart Fils et Cie, puis Filatures et Tissages Bourcart, puis usine de construction mécanique Nicolas Schlumberger et Compagnie, actuellement garage de réparation automobile, magasins de commerce et bureaux Guebwiller - 153-155 rue Théodore-Deck - en ville - Cadastre : 2018 27 267, 296, 300, 309 à 311, 314, 315, 317, 318, 320 à 326, 341, 346 à 353
    Référence documentaire :
    Informations FTB. 1853 - 1953 Jean-Jacques Bourcart. Fondateur des FTB. Guebwiller, 1953.
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Henri [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Jacques
  • Dalle funéraire de Henri-Charles de Rosen
    Dalle funéraire de Henri-Charles de Rosen Dettwiller - rue de l' Eglise
    Dossier :
    Pierre tombale de Henri-Charles de Rosen, mort en 1661. Dalle funéraire de Henri-Charles de Rosen
    Auteur :
    AuteurIllustration Pervieux Jean-Jacques
  • Cité ouvrière dite Cité Florival
    Cité ouvrière dite Cité Florival Guebwiller - - 178 à 247 rue de la République 1 à 53 rue d' Angreth 2 à 36 rue Jean-Jaurès - en ville - Cadastre : 2018 15 4, 5, 7, 32 à 34, 37 à 40, 62, 63, 67 à 75, 97 à 114 2018 28 1 à 7, 9 à 39, 118, 119, 148 à 150, 176 à 179, 189 à 192
    Historique :
    premières constructions, initiées par Jean-Jacques Bourcart et ses fils, sont édifiées sur une parcelle de distance, sur la porte ouest de la ville. Développement du site En 1853, Jean-Jacques Bourcart (1801-1855 ) et ses fils Henri (1824-1902) et Charles (1828-1909) décident d’édifier une cité ouvrière de 32 ville, dans le prolongement des constructions réalisées par Jean-Jacques Bourcart et ses fils. Cette
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Jacques [auteur commanditaire] Bourcart Henri
    Illustration :
    Vue de la cité ouvrière des Ets Jean-Jacques Bourcart & Fils, vers 1855. IVR42_20196800621NUC2A
  • Plafond
    Plafond Kappelen - rue de la Chapelle - isolé
    Représentations :
    sainte Barbe ; sainte Catherine ; saint Jean Népomucène ; saint Henri ; sainte Elisabeth ; saint Jacques le Majeur ; saint Philippe ; saint Marc ; saint Wendelin ; saint Laurent ; Adoration des Mages
    Description :
    planches verticales, à encadrements moulurés ; sous la peinture de saint Henri, petit panneau vide (portant
  • Maisons d’industriels dites villas du Domaine Bourcart
    Maisons d’industriels dites villas du Domaine Bourcart Guebwiller - 160 à 160 D rue de la République - en ville - Cadastre : 2018 15 16,30,41 à 44, 46, 64, 126, 128, 130, 133, 150, 224 à 235
    Historique :
    La villa principale est édifiée vers 1815 par Jean-Henri Bourcart (1753-1820). Après son décès en 1820, son épouse demeure dans la maison familiale bientôt rejointe par son fils, Jean-Jacques Bourcart propriété. Par ailleurs, au fur et à mesure que ses fils se marient (Henri et Charles en 1850, Émile en 1855 ), il leur construit des maisons plus petites, au sein de son domaine. Après le décès de Jean-Jacques Bourcart en 1855, la maison est occupée par l’un de ses fils, Henri Bourcart (1824-1902) et son épouse Emma
    Représentations :
    l'extension de la villa principale : HEB – MDCCCLX pour Henri et Emma Bourcart - 1860.
    Description :
    – MDCCCLX pour Henri et Emma Bourcart - 1860. Édifiée en maçonnerie enduite, la maison comporte un sous-sol
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Bourcart Jean-Henri [auteur commanditaire] Bourcart Henri
    Texte libre :
    de la Lauch. Développement du site Originaire de Richterswil près de Zurich en Suisse, Jean-Henri filature de coton (étudiée, IA68009504). En 1813, la fille cadette de Jean-Henri Bourcart épouse Daniel Schlumberger (1788-1840), le frère cadet de Nicolas. Jean-Henri Bourcart et son épouse prennent alors la sociale Nicolas Schlumberger et Compagnie. A leur arrivée à Guebwiller, vers 1815, Jean-Henri Bourcart et , anime l’élévation nord. Jean-Henri Bourcart décède en 1820. Son épouse demeure dans la maison familiale bientôt rejointe par son fils, Jean-Jacques Bourcart (1801-1855) qui s’y établit en 1822 à l’issue de sa formation professionnelle. Après la disparition de sa mère en 1835, Jean-Jacques Bourcart hérite de la (Henri et Charles en 1850, Émile en 1855), il leur construit, au sein de son domaine, des maisons plus petites. C’est pourquoi la villa édifiée vers 1815 par Jean-Henri Bourcart est appelée, dans la tradition familiale, « la grande maison ». Après le décès de Jean-Jacques Bourcart en 1855, la maison est occupée par
  • coupe commémorative No2
    coupe commémorative No2 Mulhouse - place de la Réunion - en ville
    Historique :
    Coupe exécutée par Jacques Frédéric Kirstein, orfèvre strasbourgeois, en 1840 ; elle fut offerte à Henri Reber qui avait composé une symphonie à l'occasion des fêtes de l'inauguration du monument
    Illustration :
    Coupe offerte à Henri Reber à l'occasion des fêtes d'inauguration du monument Gutenberg à
  • Puits à Six Seaux
    Puits à Six Seaux Obernai - rue du Chanoine-Gyss - en ville - Cadastre : 1900 9 119
    Historique :
    : Henri Ottmann, sculpteur : Conrad Miller, serrurier, peintre, chaudronnier) ; décor peint dans la voûte
    Auteur :
    [maître de l'oeuvre] Ottmann Henri [maître de l'oeuvre] Erwangern Jacques
  • Eglise paroissiale de la Sainte-Famille
    Eglise paroissiale de la Sainte-Famille Schiltigheim - quartier du centre ville - place de l' Eglise - en ville - Cadastre : 1990:36:00
    Historique :
    II. Jean-Jacques Risch, fils de Henri R., fut chargé en 1967-68 du réaménagement du choeur et du
    Auteur :
    [architecte] Risch Henri [architecte] Risch Jean-Jacques
  • Maison d'industriel dite Villa Folie Frey, actuellement école dite École Daniel
    Maison d'industriel dite Villa Folie Frey, actuellement école dite École Daniel Guebwiller - 15 à 17 avenue du Maréchal-Foch - en ville - Cadastre : 2018 11 99, 100, 256 à 260, 262, 263, 336, 337
    Historique :
    Henri Frey (1813-1884). Après son décès, en 1885, la propriété est divisée en trois lots. Dans le cadre
    Auteur :
    [auteur commanditaire] Frey Henri
    Texte libre :
    Raimbault. HISTORIQUE Implantation originelle En 1806, Jean-Jacques Ziegler et Louis Greuter s’associent qu’Henri Frey (1813-1884) décide la construction, au nord du château du Hungerstein et en cœur de parcelle du canal usinier qui est maintenu. En 1885, après le décès d’Henri Frey, la grande parcelle de
    Illustration :
    Plan de la propriété divisée en trois lots après le décès de Henri Frey-Witz
  • Moulin à foulon dit des Capucins, puis filature Perrenod, puis usine de construction mécanique Taillade, puis filature Clément Bouché, puis filature et tissage Bricard & Charpentier, puis Bricard-Scherrer puis usine de construction mécanique et usine de pâtes alimentaires Sonntag-Mathebs, puis tissage Juillard & Mégnin, puis E. & A. Immer, puis fonderie Béha et tissage Kuentz & Tenthorey, puis tissage de la Manufacture de Buhl, puis usine de boissellerie dite Tournerie de Thann. Usine de construction mécanique Weinbrenner et Cie, puis Établissements Weco, puis Weco II, puis David Brown France Engrenages
    Moulin à foulon dit des Capucins, puis filature Perrenod, puis usine de construction mécanique Taillade, puis filature Clément Bouché, puis filature et tissage Bricard & Charpentier, puis Bricard-Scherrer puis usine de construction mécanique et usine de pâtes alimentaires Sonntag-Mathebs, puis tissage Juillard & Mégnin, puis E. & A. Immer, puis fonderie Béha et tissage Kuentz & Tenthorey, puis tissage de la Manufacture de Buhl, puis usine de boissellerie dite Tournerie de Thann. Usine de construction mécanique Weinbrenner et Cie, puis Établissements Weco, puis Weco II, puis David Brown France Engrenages Thann - 33 rue Henri-Lebert - en ville - Cadastre : 2020 33 33, 59, 144 à 146 2020 34 23 à 26, 28
    Localisation :
    Thann - 33 rue Henri-Lebert - en ville - Cadastre : 2020 33 33, 59, 144 à 146 2020 34 23 à 26, 28
    Texte libre :
    continue toutefois d’être exploité. Il est loué à Jacques Theiler, puis cédé en 1811 au sieur Welterlé et Steinbyruntz. Son entrée est commandée au sud sur la rue Henri-Lebert par la conciergerie (A) flanquée d’un
  • Statues : apôtres
    Statues : apôtres Thann - place Joffre - en ville
    Représentations :
    Antoine, saint Thibault : ?, saint Henri d'Upsala : ?, saint Jacques le Majeur, saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Tour Nord, premier niveau : statues de l'apôtre Saint Matthieu(?) (T10) et de Saint Jacques le Tour Nord, premier niveau : statue de l'apôtre Saint Jacques le Majeur (T11). IVR42_19716801652P Tour Nord, premier niveau : console de la statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur Tour Nord, premier niveau : console de la statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur Tour Nord, premier niveau : console de la statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur Tour Nord, premier niveau : console de la statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur Tour Nord, premier niveau : console de la statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur Tour Nord, premier niveau : statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur, dais, relief de Saint Tour Nord, premier niveau : statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur, dais, reliefs de Tour Nord, premier niveau : statue (T11) de l'apôtre Saint Jacques le Majeur, dais, relief de Saint